Chauffeur de bus tué à Bayonne : un jeune homme accusé par le RN porte plainte

15 juillet 2020 - 07h30 - France - Ecrit par : S.A

Des élus RN ont présenté la photo de M., un jeune homme de 29 ans comme étant l’un des «  assassins  » du chauffeur de bus, Philippe Monguillot, tué à Bayonne. Celui-ci assure n’avoir pas participé à ce drame et porte plainte contre X.

Sur Twitter, plusieurs personnalités politiques du Rassemblement national (RN) dont Marine Le Pen et Jordan Bardella ont publié les photographies de deux hommes dont celle de M., jeune Bayonnais âgé de 29 ans après la violente agression qui a coûté la vie à Philippe Monguillot, conducteur de bus de la ville des Pyrénées-Atlantiques, le 5 juillet.

«  J’ai commencé à voir des photos sur quelques sites, puis Marine Le Pen et des gens du Rassemblement national (RN) l’ont partagée. Je ne pensais pas que cela allait prendre autant d’ampleur  », raconte-t-il au journal Le Parisien. Il confie que sa vie est en danger depuis la publication de sa photo. «  Ma tête a été mise partout, je ne suis pas là pour faire du buzz mais ma vie est en danger  », explique-t-il. Lundi, il a porté plainte contre X pour dénonciation calomnieuse et diffamation, fait savoir France Bleu.

M. est connu des services de police. Il avait passé «  quelques années  » en prison après plusieurs condamnations pour des faits de délinquance («  petites bagarres  », consommation d’alcool, trafic de stupéfiants, etc.). Selon lui, sa photo qui est publiée sur les réseaux sociaux depuis quelques jours avait été prise par les forces de l’ordre dans un commissariat lors d’une de ces affaires.

Seulement une question reste en suspense jusque-là : «  Comment ce document a-t-il bien pu sortir d’un commissariat ?  », se demande l’avocat du jeune homme.

Sujets associés : France - Homicide - Plainte

Aller plus loin

Attaque de la mosquée de Bayonne : le dossier définitivement clôturé

Le dossier de l’attaque de la mosquée de Bayonne est définitivement clôturé. C’est l’essentiel à retenir de l’ordonnance de non-lieu rendue par la juge d’instruction de la cour...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).