Recherche

France : tabassé et insulté par des policiers, Soufiane va porter plainte

© Copyright : DR

9 avril 2020 - 17h30 - Monde

La famille de Soufiane, le jeune homme de 21 ans violenté par la police aux Ulis en France, n’abandonne pas. Elle compte poursuivre en justice les policiers qui ont maltraité leur fils.

Selon l’avocat de la famille, Me Samim Bolaky, le jeune homme a quitté le domicile de son père, le mardi 24 mars pour prendre une douche ainsi que quelques affaires chez sa mère, avant de démarrer sa journée de livreur chez Amazon, dans la soirée. Informé de la présence de deux patrouilles de la BAC dans le secteur de sa mère par des amis, il décida de contourner son itinéraire. Mais en vain. D’après l’avocat, ces patrouilles ont la réputation de réaliser des contrôles souvent violents.

Interpellé après une course-poursuite, alors qu’il a rebroussé chemin pour chercher son attestation de sortie oubliée chez son père, Soufiane a été victime de violence, sous le regard médusé des habitants du quartier des Hautes plaines à Yvelines. Ayant constaté qu’ils étaient suivis par des témoins, le calvaire du jeune homme, menotté, va continuer sous un porche, avec des coups, des cris, des insultes : "On va te ramener dans la forêt et on va te brûler. T’es qu’une petite p…"

Si dans le procès-verbal signé par Soufiane sans une relecture, sous le coup de la douleur, aucune mention n’a été faite des coups reçus par le jeune homme, accusé de "refus d’obtempérer", les blessures sur son corps en disent long. Le médecin qui l’a ausculté, au regard de ces blessures, lui a d’ailleurs prescrit quatre jours d’ITT. Une plainte a dès lors été déposée pour "violences volontaires aggravées" contre ses agresseurs.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact