Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

16 juillet 2023 - 21h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Appelée « Northwest Africa (NWA) 13188 », cette roche de plus de 600 grammes pourrait être la première météorite à être revenue sur la Terre après un long séjour dans l’espace. Les scientifiques ont noté une forte ressemblance entre cette roche et celles qui se forment dans les volcans près des plaques tectoniques océaniques. La présence de certains isotopes chimiques suppose que la roche a été exposée aux rayons cosmiques de l’espace sur plusieurs dizaines de milliers d’années, expliquent les chercheurs.

La « croûte de fusion » vitreuse de la roche suppose qu’elle a fondu lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre et prouve qu’elle n’est pas une « fausse météorite », a affirmé mardi Jérôme Gattacceca, géophysicien au Centre national de la recherche scientifique, lors de la conférence de géochimie Goldschmidt en France. « Nous considérons que NWA 13188 est une météorite éjectée de la Terre puis revenue à la surface », concluent les auteurs de l’étude.

À lire : L’origine de la météorite martienne « Black Beauty » découverte au Maroc

Les scientifiques cherchent toujours à découvrir comment cette roche a pu atteindre l’espace. Pour le moment, ils supposent qu’elle est issue d’une éruption volcanique suffisamment forte ou d’une grosse météorite ayant percuté la Terre. L’équipe de chercheurs étudie l’hypothèse volcanique. Pour ce faire, elle vérifie les concentrations d’argon atmosphérique contenu dans NWA 13188, lesquelles devraient être particulièrement abondantes si la roche émanait d’une éruption volcanique.

« Lorsque vous faites des hypothèses extraordinaires, vous avez besoin de preuves extraordinaires pour les étayer. Je ne suis toujours pas convaincu » par cette thèse, a déclaré pour sa part Philippe Claeys, géologue et planétologue. Et de préciser : « Lorsque vous avez un cratère d’impact aussi jeune, vous auriez une fonte d’impact qui est encore « chaude et enfumée », il serait très difficile de le manquer ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Recherche

Aller plus loin

Maroc : nouvelle alerte météo

De fortes rafales de vent avec chasse-poussières locales sont attendues vendredi dans certaines provinces marocaines, vient d’annoncer la Direction générale de la météorologie...

Maroc : nouvelle alerte météo

De fortes rafales de vent (70-95 km/h) avec des chasse-poussières locales sont attendues toute la journée de mercredi dans plusieurs provinces du Royaume, a alerté la Direction...

Alerte météo au Maroc

De fortes averses orageuses avec grêle et de fortes rafales de vent avec chasse-poussières sont attendues ce dimanche dans plusieurs provinces du Royaume, a alerte la Direction...

Du nouveau sur le fragment de Mars découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Université Curtin en Australie ont découvert l’origine du fragment de Mars découvert au Maroc en 2011.

Ces articles devraient vous intéresser :

Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Exploitation de terres rares : le Maroc signe un accord avec Rainbow

Le géant britannique Rainbow Rare Earths vient de conclure un accord tripartite avec le groupe marocain de phosphates et d’engrais OCP et l’Université polytechnique Mohammed VI en vue de l’extraction et la transformation des terres rares.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.