Attrait soudain pour la Citroën AMI fabriquée au Maroc

31 août 2020 - 13h30 - Economie - Ecrit par : S.A

La Citroën AMI, une voiture sans permis électrique est fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra au Maroc. Elle coûte 6900 euros et attire, déjà, beaucoup de clientèle.

Déjà un millier de commandes enregistrées. Le prix de la Citroën explique la multiplicité des commandes. Le constructeur affirme que 56% des acheteurs ont été attirés par son prix. La capacité de production de la Citroën AMI est de 20 000 véhicules par an.

"Nous essayons de proposer une alternative aux transports publics, et aux scooters et trottinettes électriques, explique à BFMTV Vincent Cobée, PDG de Citroën. Vous arrivez dans un environnement où le budget logique pour une personne est de l’ordre de 70 euros par mois. C’est le prix d’un pass Navigo [pass pour les transports en commun en Ile-de-France, ndlr], c’est globalement le coût mensuel d’un scooter".

Et de poursuivre : "On a défini une solution qui nous semblait adaptée : quatre roues, des portes, des fenêtres, quelque chose de protecteur, deux places, énormément d’espace intérieur, quelque chose qui permet de faire 90% des déplacements urbains. Totalement électrique. Selon nous, cette solution doit se retrouver entre 20 et 50 euros par mois suivant le dépôt initial ou dans une valeur d’achat de 6000 euros".

Sujets associés : Automobile - Kenitra - Citroën

Aller plus loin

La Citroën AMI, fabriquée au Maroc, connaît un grand succès

Le succès de la Citroën AMI, une voiture sans permis électrique fabriquée dans l’usine du Groupe PSA installée à Kénitra, au Maroc, ne connaît pas de limites.

Citroën Ami électrique : l’usine de Kénitra débordée

La Citroën Ami électrique connaît un énorme succès au point que l’usine du constructeur à Kénitra est débordée. Les retards de livraisons deviennent criards.

Citroën veut corriger les défauts de jeunesse de l’Ami, une voiture fabriquée au Maroc

Citroën a lancé une « campagne de modernisation » de son quadricycle Ami fabriqué au Maroc, afin de corriger ses différents défauts. Près de 200 Ami sont d’ores et déjà convoyés...

La Citroën Ami « made in Morocco » fête son premier anniversaire

La Citroën Ami fabriquée au Maroc souffle sa première bougie. Le constructeur automobile français savoure le succès de son quadricycle électrique à bas prix.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

17% des voitures Renault vendues dans le monde ont été produites au Maroc

Renault Group Maroc franchit en avance ses objectifs d’intégration locale et de sourcing local, dépassant ainsi les engagements de l’écosystème Renault. En effet, avec un taux d’intégration locale, hors mécanique, atteignant 65,2 % en 2022 pour un...

La première voiture 100 % marocaine présentée au public

Le roi Mohammed VI a présidé lundi au Palais royal de Rabat la cérémonie de présentation du premier véhicule d’un constructeur automobile marocain, ainsi que le prototype d’un véhicule à hydrogène développé par un Marocain résidant à l’étranger.

Dacia et Renault défient la baisse des ventes de voitures au Maroc

La vente de véhicules neufs a atteint 64 025 unités à la fin de mai, en baisse de 4,45 % par rapport à la même période de l’année précédente, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM).

BMW, Renault et Managem au cœur d’un scandale écologique au Maroc ?

Une enquête dévoile la pollution importante de certains villages marocains où sont déchargés des résidus miniers. BMW, Renault et la Managem, grande entreprise minière marocaine, sont pointés du doigt.

Voitures électriques au Maroc : 2 500 nouvelles bornes à horizon 2026

Le Maroc s’active pour devenir un marché de vente attractif pour les véhicules électriques. L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME) composée d’entreprises des secteurs de l’électricité et de l’automobile mettra...

Le Maroc accélère la transition vers la mobilité électrique

L’Association professionnelle intersectorielle de la mobilité électrique (APIME), regroupant les principaux acteurs du secteur, ambitionne d’installer 2 500 bornes de recharge fonctionnelles pour les véhicules électriques sur l’ensemble du territoire...

Neo Motors, la nouvelle voiture 100% marocaine, est en vente

C’est désormais effectif. Neo Motors, le premier constructeur automobile à capital marocain, a donné le coup d’envoi de la commercialisation de ses premiers véhicules « made in Morocco ».

Maroc : de bonnes perspectives pour le marché de l’occasion

Le projet de loi de finances (PLF) 2023 annonce une hausse de 33,36 % des recettes de droits de mutation (biens immobiliers, automobiles, etc.). Les perspectives semblent prometteuses pour le marché de l’occasion.

La Reborn Renault 4 s’inspire du 4L Trophy marocain

La Reborn Renault 4, qui sera dévoilée au Mondial de l’Automobile de Paris prévu la semaine prochaine, a trouvé son inspiration au Maroc.