La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

30 octobre 2021 - 11h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

S’il est un sujet qui préoccupe les salariés français du groupe automobile Stellantis, c’est bien la délocalisation des activités au Maroc et en Inde pour des raisons de coûts salariaux.

Architecture véhicule, calculs de simulation aérodynamique, simulation chocs (sécurité passive), conception de fonctions et équipements électroniques, essais de validation électricité/électronique, conception d’équipements intérieurs ou encore essais physiques sur véhicules (acoustique, étanchéité). Ce sont les activités que Stellantis a déjà délocalisées au Maroc et en Inde dans le cadre de sa stratégie en matière de recherche et développement.

À lire : La Citroën Ami « made in Morocco » fête son premier anniversaire

« Les directions d’ingénierie se pilotent désormais en fonction du taux de main-d’œuvre (LCC pour Low Cost Countries), la R & D en Europe étant jugée trop coûteuse », explique à L’Est républicain Christine Virassamy, déléguée syndicale centrale de la CFDT. Les collègues du Morocco Technical Center (MTC) sont de plus en plus présents dans les équipes de développement et se connectent aux réunions via Skype. » « Sur les périmètres projets, cela représente près de 1 000 personnes et la tendance est en forte croissance. La nouvelle Citroën C3 conçue en Inde répond à la même logique », ajoute la responsable.

Elle fait remarquer qu’au Maroc et en Inde, les sites sont équipés de moyens d’essais modernes, « pendant que ceux des sites franciliens sont obsolètes en raison d’un sous-investissement chronique ». Christine Virassamy demande si ces derniers seront modernisés et/ou transférés au Maroc. « Nos questions à la direction restent sans réponse », déplore-t-elle.

À lire : Citroën veut corriger les défauts de jeunesse de l’Ami, une voiture fabriquée au Maroc

« Le travail fourni par les collègues marocains, formés par des Français, n’est pas toujours à la hauteur. C’est par exemple le cas avec la Citroën AMI 100 % électrique fabriquée à Kénitra. Des collègues de Vélizy ont souvent dû rattraper leurs erreurs alors qu’on a les savoir-faire et les compétences ici, en France », a-t-elle poursuivi.

Sujets associés : Inde - Automobile - Fiat

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les constructeurs automobiles quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’industrie automobile fait rayonner le Maroc à travers le monde. Le secteur a le vent en poupe, accéléré par la délocalisation de plusieurs industriels qui ont fui la guerre en...

La Citroën Ami « made in Morocco » fête son premier anniversaire

La Citroën Ami fabriquée au Maroc souffle sa première bougie. Le constructeur automobile français savoure le succès de son quadricycle électrique à bas...

La Citroën AMI « made in Morocco » s’attaque au marché britannique

Après la France l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne, la petite Citroën AMI, produite au Maroc, va s’attaquer au Royaume-Uni dès 2022. Plusieurs clients britanniques ont déjà manifesté...

Stellantis va produire 450 000 voitures par an au Maroc

Dans les années à venir, le groupe « Stellantis » entend mobiliser ses ressources pour améliorer la production de voitures de son usine à Kénitra. 300 millions d’euros seront...

Nous vous recommandons

Inde

Covid-19 : le Maroc va recevoir plus de 6 millions d’hydroxychloroquine (HCQ) de l’Inde

Le gouvernement indien a validé l’exportation d’un lot d’hydroxychloroquine (HCQ) vers le Maroc. La licence d’exportation a été délivrée au ministère de la Santé pour une quantité de 6 millions de comprimés de Sulfate d’Hydroxychloroquine fabriqués par la...

Facebook accusé de racisme et d’islamophobie

L’islamophobie étend ses tentacules sur Facebook. Un cadre indien du réseau social a qualifié les musulmans indiens de “dégénérés” dans une publication qui risque d’envenimer la situation dans ce pays.

Les Forces armées royales se procurent des camions de transport tactique indiens

Le Maroc a acquis auprès de l’Inde des camions de transport tactique pour renforcer le parc automobile des Forces armées royales (FAR). Les premières images de ces engins viennent d’être dévoilées.

Ramadan 2021 : les vœux des joueurs du PSG aux musulmans

Les joueurs du Paris Saint-Germain (PSG) ont souhaité un bon ramadan 2021 aux musulmans. Le mois sacré a débuté le 13 avril dans certains pays comme la France, la Syrie, l’Égypte mais a commencé dans d’autres comme le Maroc, Oman, l’Inde et l’Iran ce...

La France va-t-elle déconseiller à ses citoyens de se rendre au Maroc ?

Face à la propagation du variant indien Delta en Espagne et au Portugal, la France a déconseillé à ses citoyens de se rendre dans ces deux pays. Va-t-elle leur faire la même recommandation quant aux voyages au Maroc où circule aussi le même variant...

Automobile

Renault compte sur le Maroc pour rebooster ses ventes

Le constructeur français Renault compte mettre très haut, la barre en 2021 pour ses usines marocaines, à travers la remise sur le marché de deux de ses anciens succès commerciaux. Il s’agit du nouvel "Express Van" et le nouvel...

Automobile : un industriel allemand s’installe au Maroc

Le groupe allemand Stahlschmidt International Holding GmbH (SCS), spécialisé dans les composants et les assemblages pour les systèmes de déverrouillage mécanique a inauguré, mercredi, une nouvelle unité dans la zone de Tanger...

Voitures neuves au Maroc : la baisse des ventes continue

La chute des ventes de voitures neuves observée depuis le début de l’année se poursuit au Maroc. À fin juillet, les ventes sont en baisse de 11,03 %, selon les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc...

Automobile : vers la création de quatre nouvelles usines au Maroc

Le Maroc vient de signer avec deux groupes japonais Yazaki et Sumitomo deux protocoles d’accord pour la création de quatre usines dans le secteur automobile pour un investissement global de 912 millions de dirhams. Ces usines vont générer 8300...

Maroc : la facture énergétique en baisse de 34,6% en 2020

La facture énergétique du Maroc a considérablement chuté en 2020. C’est ce qui ressort du rapport annuel sur le commerce extérieur au titre de l’exercice 2020, réalisé par l’Office des changes.

Fiat

Maroc : les promotions boostent les ventes de voitures

Les ventes de voitures au Maroc repartent à la hausse après les difficultés éprouvées en 2020. Elles affichant une croissance à deux chiffres marquée par la vente de 44 000 voitures neuves les trois premiers mois de l’année...

Fiat Topolino bientôt fabriqué au Maroc ?

Le constructeur automobile italien Fiat s’active pour la fabrication de sa propre version de la Citroën Ami, actuellement produite au Maroc. Son nom : Fiat Topolino, une inédite variante découvrable qui serait lancée en...

La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

S’il est un sujet qui préoccupe les salariés français du groupe automobile Stellantis, c’est bien la délocalisation des activités au Maroc et en Inde pour des raisons de coûts salariaux.