Stellantis va produire 450 000 voitures par an au Maroc

10 novembre 2022 - 11h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Dans les années à venir, le groupe « Stellantis » entend mobiliser ses ressources pour améliorer la production de voitures de son usine à Kénitra. 300 millions d’euros seront mobilisés en vue de produire 450 000 véhicules. 

L’annonce été faite mercredi, par Carlos Tavares, CEO du groupe « Stellantis » lors d’une rencontre avec le chef du gouvernement Aziz Akhannouch. Une réunion au cours de laquelle le responsable a salué les efforts du gouvernement en matière de simplification des procédures d’investissement, se félicitant de l’attractivité des investissements dans le Royaume dans le domaine de la construction automobile et l’attention dont bénéficie ce secteur au Maroc.

A lire : Véhicules électriques : le Maroc fait les yeux doux à Stellantis

S’exprimant à l’occasion, Aziz Akhannouch a rappelé les nombreuses mesures prises dans ce sens, notamment la promulgation de la nouvelle charte des investissements. Le premier ministre a félicité le groupe “Stellantis”, pour ses investissements au Maroc, en dépit du contexte de crise, précisant que le doublement de la capacité de production du site de Kenitra contribuera à la création de 2 000 nouveaux emplois, en ligne avec les orientations du programme gouvernemental relatives à la promotion de l’emploi.

Le chef du gouvernement a également salué la contribution des cadres marocains au développement de la filière automobile électrique à l’usine de Kenitra (Citroën AMI et Opel rocks-e), soulignant l’apport d’un groupe d’ingénieurs et de techniciens marocains à la conception et à la fabrication de ces voitures.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Automobile - Kenitra - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

La délocalisation d’activités de Stellantis au Maroc inquiète les salariés français

S’il est un sujet qui préoccupe les salariés français du groupe automobile Stellantis, c’est bien la délocalisation des activités au Maroc et en Inde pour des raisons de coûts...

Stellantis : L’usine de Kénitra passe à 450 000 véhicules par an

Le constructeur automobile Stellantis investit 300 millions d’euros dans l’extension de sa première usine marocaine inaugurée à Kénitra en 2019. Cet agrandissement permettra de...

Automobile : « Le miracle marocain »

Le secteur automobile marocain s’est développé de manière fulgurante, passant d’une production d’environ 30 000 véhicules montés dans les années 2000 à plus de 600 000...

Doublement de la production de Stellantis au Maroc : inquiétude en France

Le groupe automobile « Stellantis » ambitionne de doubler sa capacité de production au Maroc, qui passera de 200 000 à 400 000 unités, avec à la clé, la création de 2000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, Porsche ne connaît pas la crise

Selon les récentes statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves au Maroc ont connu un recul de 2,83 %, s’établissant à 130 214 unités durant les dix premiers mois de 2023. Toutefois, les...

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Renault va produire plus de véhicules électriques au Maroc

Renault ambitionne d’ici 2027 de lancer huit nouveaux modèles hybrides et électriques (E-Tech) et de doubler le bénéfice net par unité vendue hors d’Europe et notamment au Maroc.

Du nouveau dans la gamme de la Citroën Ami fabriquée au Maroc

Une nouvelle version de la Citroën AMI « made in Morocco » est désormais commercialisée sur le site officiel du constructeur automobile français.

La future Dacia C-Néo fabriquée au Maroc ?

Dacia élargira sa gamme en 2026 avec une voiture familiale hybride 4x4 baptisée C-Néo qui disposera également d’une version berline. Le véhicule sera probablement fabriqué au Maroc.

C’est la fin des auto-écoles sauvages au Maroc

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé une série de réformes concernant les auto-écoles, tant au niveau des conditions d’octroi, de suspension et de retrait des licences que de la formation des instructeurs.

Renault choisit de produire le Kardian au Maroc

Le nouveau Kardian, premier des huit modèles de série dévoilés mercredi lors de l’annonce de l’« International game plan 2027 » de Renault à Rio de Janeiro, au Brésil, sera en partie fabriqué au Maroc, « le deuxième pays de production de la marque au...

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...