Recherche

Blocage d’une clinique multidisciplinaire d’un MRE à Khouribga

© Copyright : DR

22 septembre 2006 - 08h17 - Marocains du monde

C’est l’histoire d’un MRE-investisseur avec les circuits administratifs locaux
Cela ressemble à un gag. Un projet socioéconomique, ayant nécessité un coût de plus de 63 millions de dirhams, reste bloqué à cause d’une autorisation de la Commune urbaine de Khouribga.

Il s’agit d’une clinique multidisciplinaire « Moulay Youssef » construite sur une superficie de 4500 mètres carrés par un Marocain résidant à l’étranger ayant décidé au cours de l’année précédente d’investir dans son pays. Le coup d’envoi des travaux de ce projet ainsi que d’autres dans la même zone (terrains domaniaux) a été donné en 2005 par le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah, le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Habib El Malki et le gouverneur de la préfecture de Khouribga Abdelfattah Labjioui.

Juste après la pose de la première pierre, les travaux ont démarré dans les règles de l’art et dans le strict respect des normes exigées par le ministère de la Santé et au bout de seize mois, le projet a été prêt pour accueillir les malades de cette Région qui souffre d’un déficit en matière d’infrastructures sanitaires, souligne l’auteur de ce projet socioéconomique, Allal Douma.

Toutes les installations et les autres équipements nécessaires ont été mis en place au pavillon de la chirurgie générale, les services de maternité et de dialyse, précise M. Douma. Mais après tout ce parcours, qui a été marqué par des chantages, selon des sources bien informées de la Région, la Commune urbaine de Khouribga refuse de délivrer l’autorisation de conformité pour que ce projet démarre. En dépit de multiples tentatives, rappelle M. Douma, le projet demeure toujours otage de cette autorisation.

B. Amenzou - Al bayane

Mots clés: Administration , Santé , Khouribga

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact