Recherche

Coca-Cola Maroc dément tout soutien à Israël

© Copyright : DR

8 septembre 2014 - 18h22 - Economie

Mise sous pression par les consommateurs, Coca-Cola Maroc a fini par publier un long message sur son site internet, réfutant tout soutien à Israël et encore moins à son armée.

Après un bref rappel historique de la boisson gazeuse vieille de plus de 120 ans, la compagnie passe aux questions qui fâchent.

A la question "L’entreprise Coca-Cola envoie-t-elle des bénéfices ou des fonds à Israël", la compagnie répond par la négative en affirmant être engagée dans la région et ne pas donner la préférence à un pays aux dépens d’un autre, où que ce soit dans le monde. Le groupe ajoute ne transférer aucun fonds « pour soutenir des forces armées dans aucun pays, ni aux forces armées en Israël, ni ailleurs dans le monde ». Coca-Cola se dit neutre et toute allégation prétendant le contraire est « tout simplement fausse ».

La boisson gazeuse revient également sur un autre sujet brûlant, à savoir celui de la production des boissons dans les « territoires contestés ». Cette fois-ci encore, la réponse est catégorique. « Nous avons un accord d’embouteillage en Israël avec la Central Bottling Company (CBC) qui est à 100% une propriété privée avec des usines Coca-Cola à Bnei Brak et Ashkelon. Nous confirmons irrévocablement qu’aucune usine de production de Coca-Cola n’est installée sur un territoire contesté en Israël », affirme Coca-Cola, insistant sur le fait que toutes les opérations d’embouteillages sont faites localement.

La compagnie met en garde contre l’appel au boycott car des emplois seraient en jeu. Dans le cas des territoires palestiniens, 400 personnes travaillent directement dans les deux usines de la compagnie et plus de 4000 personnes participent à la chaîne d’approvisionnement, affirme Coca-Cola.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact