Cocaïne et Ecstasy découverts chez une femme à Meknès

2 mai 2019 - 11h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Soupçonnée de trafic de drogue, une femme âgée d’une vingtaine d’années a été arrêtée mardi par les services de police à Meknès. Une autre personne a également été interpellée dans le cadre de la même affaire.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) indique qu’elle est suspectée de détention et trafic de drogues et de psychotropes. « La mise en cause a été interpellée au niveau de la gare ferroviaire de Meknès à son arrivée à bord d’un train en provenance d’une ville du nord du Royaume », qui n’a toutefois pas été précisée.

Et d’ajouter que « les fouilles ont permis la saisie en sa possession de 1.002 comprimés de type ecstasy, en plus de deux doses de cocaïne, avant que les recherches et les investigations n’aboutissent à l’arrestation de son mari, suspecté d’être le principal trafiquant de ces drogues ».

Les deux individus ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet et les investigations continuent pour tenter de mettre la main sur d’éventuels complices.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Meknès - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Cocaïne

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.