Recherche

Colère après l’ouverture d’une nouvelle carrière à Khémisset

© Copyright : DR

11 août 2020 - 18h30 - Société

L’exploitation de la nouvelle carrière de terre jaune près de l’Oued Tanoubert à Khémisset n’est pas du goût des habitants, notamment des agriculteurs. Ils mettent en garde les autorités contre les risques d’inondations.

Le contrat d’exploitation de cette carrière de terre jaune appelée “Toufna” est dénoncé par les agriculteurs et les habitants de plusieurs douars proches de l’oued Tanoubert, à Khémisset, rapporte Assabah. Tous ont été surpris de voir débarquer l’exploitant de la carrière sur les lieux en dépit des mesures strictes édictées pendant l’état d’urgence sanitaire pour prévenir la pandémie du coronavirus. Pis, les habitants et les propriétaires des terrains agricoles limitrophes de l’oued n’étaient même pas au courant.

Pour l’agriculteur et acteur associatif, Lahcen Ahssissou, les travaux prévus font craindre d’éventuels dégâts sur les terres donnant sur l’Oued, dont la décrue avait déjà causé d’énormes pertes aux cultivateurs. À l’en croire, cette carrière en rajoute aux peines des habitants des douars avoisinants, dont les terres agricoles sont souvent submergées par la boue d’argile et de sable drainée par le débordement de l’Oued.

Comme conséquence, elle pourrait avoir de même un impact sur l’environnement, puisqu’elle risque de détruire les arbres qui constituent un obstacle naturel contre l’érosion du sol. D’après les études environnementales réalisées depuis quelques années, cette zone est souvent menacée par des inondations en l’absence du barrage prévu.

Conscient du danger qui plane sur leurs cultures, les agriculteurs ont déposé une plainte contre l’exploitant de la carrière. Selon le même quotidien, cette plainte déposée par les producteurs révèle que les travaux préliminaires entrepris par la société détentrice de la carrière laissent craindre des dégâts considérables au niveau du pont.

Pour les signataires de la plainte, les excavations en cours risquent d’inonder le pont en cas d’augmentation du débit de l’Oued. Les agriculteurs de la région plaident pour l’arrêt des travaux et le retrait de cet agrément et l’ouverture d’une enquête sur les procédures d’octroi de ce marché en pleine période de confinement.

Mots clés: Khemisset , Environnement , Agriculture

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact