Maroc : fermeture de la carrière de Mediouna

23 août 2021 - 14h10 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère de l’Équipement a décidé de fermer la carrière de traitement des pierres de barytine à Mediouna, suite à la contamination de la nappe phréatique par des éléments radioactifs. Une décision prise pour protéger les habitants et l’environnement.

La fermeture de la carrière de Médiouna relève d’une question de santé publique, tente d’expliquer le ministre pour calmer la population riveraine. Selon le quotidien Al Massae, la décision a été prise après le rapport d’une commission qui a confirmé les informations qui circulaient sur la contamination de la nappe phréatique par des produits cancérigènes provenant de cette carrière.

À lire : Colère après l’ouverture d’une nouvelle carrière à Khémisset

Le retard dans la publication des résultats de cette commission a intensifié l’inquiétude des habitants de la commune d’Al Majjatia, qui soutenus par des associations de droits de l’homme, ont dénoncé la lenteur de la commission. Certains avaient même décidé de ne boire que de l’eau minérale afin d’éviter toute contamination.

À lire : Du poisson chinois radioactif dans les assiettes des Marocains

Tout en donnant l’alerte, le rapport recommande à la société qui exploite cette carrière de respecter les décisions de la commission provinciale de la préfecture de Mediouna en gelant ses activités et en procédant à sa réhabilitation. Les pierres traitées dans la carrière de Mediouna proviennent de la ville de Bouarfa. Avant d’être exportées, elles sont traitées et emballées, sous formes de grains, dans de petites boîtes, souligne le journal.

Sujets associés : Bouarfa - Environnement - Ministère de l’Equipement et du Transport

Aller plus loin

Agadir : des faussaires arnaquaient leurs victimes avec des pierres ordinaires

Trois individus, appartenant à un réseau de faussaires de pierres précieuses ont été interpellées, ce jeudi à Agadir. Placés en garde à vue, les mis en cause seront très bientôt...

Du poisson chinois radioactif dans les assiettes des Marocains

Les Marocains consommeraient du poisson et des produits de la mer radioactifs importés des pays du sud-est de l’Asie, principalement de Chine. Certains de ces produits seraient...

Un rapport alarmant sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée

Des experts ont mené une étude sur l’état de l’environnement et du développement en Méditerranée (RED2020) dont les conclusions sont alarmantes.

Des blocs de pierres tombent sur la route d’Errachidia (photos)

La circulation a dû être interrompue samedi matin sur la route reliant les villes d’Errachidia et de Rich au niveau de Zaâbal. Des blocs de pierres sont tombés sur la route...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : obligation de payer les contraventions avant de vendre une voiture

Au Maroc, toute personne désirant vendre sa voiture est tenue d’être à jour du paiement de sa Taxe spéciale annuelle sur les véhicules (TSAV), communément appelée vignette, en attendant la mise en œuvre d’une nouvelle réforme devant obliger à payer les...

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits comme l’avocat et la pastèque qui assèchent les nappes phréatiques.

Double certification pour Royal Air Maroc

L’Association internationale du transport aérien (IATA) a récemment décerné à Royal Air Maroc les certifications IEnvA (IATA Environmental Assessment) et IWT (IATA Illegal Wildlife Trade) pour son engagement constant en faveur de l’environnement et de...

Maroc : la société civile s’oppose à la plantation aléatoire des palmiers

L’association « Maroc Environnement 2050 » a lancé une pétition en ligne pour s’insurger contre la plantation aléatoire des palmiers dans les villes du royaume.

80 000 truites arc-en-ciel lâchées dans le fleuve d’Oum Er-Rbia

Dans le cadre de la valorisation et à la sauvegarde du patrimoine naturel du Maroc, quelque 80 000 truites arc-en-ciel ont été déversées dans des sources du fleuve d’Oum Er-Rbia.

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Maroc : des coupures d’eau envisagées

Alors que le Maroc subit actuellement sa sixième année de sécheresse consécutive, le gouvernement envisage de prendre des décisions radicales pour rationaliser l’eau potable.