La Colombie dément toute reconnaissance de la marocanité du Sahara

31 octobre 2021 - 20h20 - Ecrit par : S.A

La Colombie a apporté un démenti formel aux informations publiées par certains médias selon lesquelles elle a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Des instructions ont été « données au nouvel ambassadeur de la Colombie à Rabat, pour étendre la juridiction consulaire de l’Ambassade de Colombie au Royaume du Maroc sur tout le territoire marocain, incluant le Sahara », a indiqué un communiqué conjoint publié, jeudi dernier à Rabat, à l’issue des entretiens du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, avec la vice-présidente et ministre des Relations extérieures de Colombie, Marta Lucia Ramirez. Se basant sur ce communiqué, certains médias se sont empressés d’affirmer que Bogota a reconnu la marocanité du Sahara.

À lire : Pas de visa pour les Marocains se rendant en Colombie

Samedi, la diplomatie colombienne s’est fendue d’un communiqué pour apporter des éclaircissements. « La Colombie, comme l’a déclaré la vice-présidente et ministre des Relations extérieures dans le communiqué conjoint avec le Maroc, maintient sa position historique de soutien aux différentes résolutions du conseil de sécurité, reconnaissant les efforts du Maroc dans la recherche d’une solution politique, pragmatique, réaliste et durable à ce différend, sous les auspices de l’ONU », indique-t-on.

À lire : La Colombie reconnaît la marocanité du Sahara

« Dans cette déclaration, la vice-présidente et ministre a salué la nomination d’un nouvel envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura », ajoute la même source. « L’extension de l’assistance consulaire, afin garantir une meilleure et plus large attention aux Colombiens, qui est régie par la convention de Vienne sur les relations consulaires de 1963, n’implique en aucun cas des effets de reconnaissance de souveraineté », clarifie la diplomatie colombienne, précisant que l’assistance consulaire est traduite dans les actes administratifs effectués par les ressortissants étrangers et la mention du Sahara est incluse aux fins de cette assistance consulaire.

Tags : Diplomatie - Colombie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Un gros criminel colombien arrêté juste avant sa fuite au Maroc

Libéré par erreur le 3 février et activement recherché par Interpol, un dangereux criminel de l’ELN, surnommé « Zarco », a été interpellé à Alicante en Espagne alors qu’il s’apprêtait à...

Pas de visa pour les Marocains se rendant en Colombie

À compter du 28 novembre prochain, les citoyens Marocains n’auront plus besoin de visa pour se rendre en Colombie et vice versa.

Sahara : l’Algérie rejette la résolution du Conseil de sécurité

Après la décision prise vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU de proroger d’une année la mission de la Minurso (Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum...

La Colombie reconnaît la marocanité du Sahara

En visite officielle au Maroc, la vice-présidente et ministre des Relations extérieures de la Colombie, Marta Lucia Ramirez, a fait part de la décision de son pays de reconnaître...

Nous vous recommandons

Les trois Canadair acquis par le Maroc ont réussi leurs vols d’essai

Le Maroc dispose désormais de plusieurs Canadair capables de l’aider à combattre toutes formes d’incendie. Les trois derniers acquis par le royaume ont subi des vols d’essai au Canada. C’est un passage obligatoire qui permet d’opérer les réglages...

Miss Univers Maroc n’ira pas en Israël

Quelques jours après son élection comme représentante du Maroc au concours international Miss Univers, Fatima-Zahra Khayat est contrainte d’abandonner la compétition

Bloqué plus 18 mois à Sebta, un Marocain rejoint clandestinement le Maroc

Mohammed Kanjaa, un Marocain de 24 ans bloqué à Ceuta depuis la fermeture des frontières, a réussi à rejoindre Fnideq où vit sa famille, après plusieurs tentatives manquées.

Le Maroc n’a pas découvert de pétrole à Tarfaya, selon les experts espagnols

L’Association des géologues et géophysiciens pétroliers espagnols (AGGEP) assure que le Maroc n’a pas découvert de gisements de pétrole à Tarfaya, au large des îles Canaries. Selon elle, il s’agit d’une « publicité » pour attirer les investisseurs dans le...

Sebta et Melilla : plus de contrebande aux frontières avec le Maroc

Les frontières de Ceuta et Melilla avec le Maroc rouvriront sous peu, probablement le 30 avril ou le 2 mai, coïncidant avec la fin du mois sacré du Ramadan. Conformément à l’accord conclu avec le Maroc, le trafic de marchandises sera désormais fluide et...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons ...

Maroc : les autorités alertent sur une faille de Powerpoint

L’administration de la défense nationale a alerté sur une faille de sécurité concernant un malware distribué via Powerpoint.

Essaouira : une école française vivement critiquée

À Essaouira, les syndicats de l’enseignement ont, à travers un sit-in organisé vendredi 17 septembre, manifesté leur colère suite à la cession d’un institut public d’art à une école française.

Interpol sur les traces d’un banquier marocain

La police marocaine en coordination avec Interpol poursuit ses investigations afin d’arrêter le banquier qui a emporté plus de 20 millions de dirhams.

Le combat de Laïla pour obtenir la nationalité française

Née à Maubeuge en France, il y a plus de 40 ans, Laïla a du mal à obtenir la nationalité française. Pourtant, la jeune femme marocaine semble remplir toutes les conditions pour obtenir le précieux document qui ferait d’elle une citoyenne française à part...