Sahara : la Colombie reprend ses relations diplomatiques avec la «  RASD  »

12 août 2022 - 09h40 - Monde - Ecrit par : A.P

Le tout nouveau président colombien, Gustavo Petro, a ordonné le rétablissement des relations diplomatiques avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) », suspendues depuis 2001.

La Colombie reprend ses relations diplomatiques avec la RASD. C’est l’une des premières décisions de politique étrangère prises par le nouveau président colombien depuis son élection dimanche, rapporte COPE.

À lire : Sahara : la Bolivie rétablit ses relations diplomatiques avec la « RASD »

Gustavo Petro a déjà échangé à Bogota avec le responsable des Affaires étrangères de la RASD, Mohamed Salem Salek, lors d’une réunion élargie aux cadres des services diplomatiques des deux parties et qui a été sanctionnée par une déclaration commune.

Les relations diplomatiques entre les deux entités ont été suspendues en 2001 par le président colombien d’alors, Andrés Pastrana.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Colombie - Polisario - Sahara Marocain - République Arabe Sahraouie démocratique (RASD)

Aller plus loin

La Colombie dément toute reconnaissance de la marocanité du Sahara

La Colombie a apporté un démenti formel aux informations publiées par certains médias selon lesquelles elle a reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Le Sénat colombien refuse de reconnaître le Polisario

Le Sénat colombien a rejeté mardi la décision du président la république, Gustavo Petro, qui avait ordonné au lendemain de son élection, le rétablissement des relations...

La Colombie reconnaît la marocanité du Sahara

En visite officielle au Maroc, la vice-présidente et ministre des Relations extérieures de la Colombie, Marta Lucia Ramirez, a fait part de la décision de son pays de...

Sahara : le Pérou reprend ses relations diplomatiques avec la "RASD"

Le Pérou a annoncé le rétablissement de ses relations diplomatiques avec la « République arabe sahraouie démocratique (RASD)  ». Une annonce faite à l’issue d’un entretien entre...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Maroc déploie de grands moyens pour surveiller ses frontières

Le Maroc mobilise d’importantes ressources matérielles et humaines pour contrôler et surveiller ses frontières terrestres longues de 3 300 km et maritimes sur une distance de 3 500 km en plus de l’espace aérien.