Combien gagne Nora Fatehi ?

16 août 2023 - 12h00 - Culture - Ecrit par : S.A

L’actrice, productrice et danseuse maroco-canadienne, Nora Fatehi figure parmi les grosses pointures du cinéma indien. À combien s’élève la fortune de la plus indienne des Marocaines ?

La fortune de Nora Fatehi est estimée à environ 8 millions de dollars en 2023 ou « INR 66 Crore », fait savoir le site fabceleby. L’année dernière, elle s’élevait à 5 millions de dollars. Elle était évaluée à 4,5 millions de dollars en 2021, 3 millions en 2020 et 2 millions en 2019. Son revenu mensuel est évalué à environ 70 millions de roupies (850 000 de dollars). Déjà parmi les danseuses les plus exigeantes de Bollywood Songs, elle pourrait intégrer, dans les années à venir, la liste des jeunes actrices de Bollywood les mieux payées.

À lire : Les confidences de Nora Fatehi sur son show à la coupe du monde

La plus indienne des Marocaines gagne environ 60+ lakhs roupies (78 000 dollars) pour chaque chanson à Bollywood. Son cachet pour les films s’élève à plus de 1,5 crore (environ 25 000 dollars). Cependant, le revenu de Nora Fatehi ne se limite pas à sa carrière d’actrice, de danseuse, de spectacles sur scène, d’émissions de télé-réalité et à sa marque personnelle de maquillage Kay, mais à la promotion de plusieurs produits. 

À lire :Trop chère, Nora Fatehi ne viendra pas au Bangladesh

Nora Fatehi naît le 6 février 1992 à Toronto au Canada, de parents marocains. Elle fait ses études secondaires à la Westview Centennial Secondary School, à Toronto. Depuis son adolescence, elle se passionne pour la danse et le théâtre. Poursuivant sa passion, Nora abandonne l’université. À 20 ans, elle s’envole pour l’Inde pour réaliser son rêve de réussir à Bollywood. Elle campe un rôle dans Roar Tigers of the Sunderban. Elle joue ensuite dans plusieurs films à succès. Elle danse sur Manohari dans le film Bahubali. Elle participe également à Jhalak Dikhla Jaa 9, une émission de téléréalité consacrée à la danse.

À lire :Des révélations accablantes contre Nora Fatehi

Nora atteint une notoriété plutôt soudaine grâce au succès de Dilbar, une chanson en hindi qui figure dans le film bollywoodien Satyamave Jayate. La chanson bat rapidement tous les records sur toutes les plateformes de streaming musical. Elle cumule 20 millions de vues en moins de 24 heures. En 2020, la jeune femme devient juge dans l’émission à succès India’s beat dancer. Deux ans plus tard, elle se produit pour la première fois à la cérémonie d’ouverture d’une coupe du monde à Qatar. Outre sa carrière, Nora s’investit dans divers projets en Inde, comme des associations caritatives qui sauvent des bébés filles abandonnées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Danse - Nora Fatehi

Aller plus loin

Des révélations accablantes contre Nora Fatehi

De nouvelles révélations dans l’affaire de blanchiment d’argent et de délit économiques en lien avec l’escroc indien Sukesh Chandrashekhar dans laquelle serait impliquée...

"Dirty Little Secret" de Nora Fatehi cartonne sur YouTube

En seulement trois jours, la vidéo du clip « Dirty Little Secret » de Nora Fatehi, danseuse, mannequin, actrice, chanteuse et productrice maroco-canadienne en collaboration avec...

Trop chère, Nora Fatehi ne viendra pas au Bangladesh

L’actrice et productrice maroco-canadienne, Nora Fatehi, a été contrainte d’annuler un spectacle au Bangladesh en raison du refus d’autorisation des autorités, qui ont évoqué...

Les confidences de Nora Fatehi sur son show à la coupe du monde

L’actrice et productrice maroco-canadienne Nora Fatehi s’est, pour la première fois, produite à la cérémonie d’ouverture d’une coupe du monde. Elle partage les émotions qu’elle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Combien gagne Nora Fatehi ?

L’actrice, productrice et danseuse maroco-canadienne, Nora Fatehi figure parmi les grosses pointures du cinéma indien. À combien s’élève la fortune de la plus indienne des Marocaines ?

Tarek Boudali : l’accident sur un tournage qui aurait pu lui coûter la vie

L’acteur franco-marocain Tarek Boudali se confie sur le tournage de son nouveau film intitulé 3 Jours max, au cours duquel il s’est gravement blessé.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

Gladiator 2 en tournage au Maroc dévoile son casting

Le casting de Gladiator 2 qui sera bientôt en tournage à Ouarzazate, au Maroc et dont la sortie est prévue le 22 novembre 2024, vient d’être dévoilé.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.

Nora Fatehi convertie au Christianisme ?

L’artiste marocaine Nora Fatehi a déclenché une vague de réactions sur Instagram après avoir publié un extrait vidéo la montrant portant un collier avec une croix.

Maroc : Gladiator 2 dope les recettes de tournage

Le Maroc voit cette année une reprise exceptionnelle des recettes issues des tournages de films étrangers, entretenant l’espoir d’une année record. Parmi ces productions, « Gladiator 2 » de Ridley Scott, une superproduction au budget colossal de 200...

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

Buzz, fric et clashs : La (mauvaise) recette des artistes marocains

De plus en plus d’artistes marocains se tournent vers les réseaux sociaux, notamment Instagram et TikTok, pour interagir avec leur public et générer des revenus. Cette tendance suscite toutefois des critiques, certains pointant du doigt le recours à...