Hommage au commandant français qui a sauvé un navire à Tanger

19 décembre 2020 - 17h30 - France - Ecrit par : S.A

Le commandant Philippe Deruy avait sauvé un navire à Tanger de graves dommages après la rupture d’une amarre. Lors de l’instruction d’un dossier qui a conduit à la condamnation de la compagnie CMA CGM, un hommage lui avait été rendu à travers l’apposition d’une plaque sur le pont de ce navire.

Philippe Deruy, 47 ans, s’était suicidé par pendaison dans la cave de son appartement de Nice, le 14 février 2011. Il était le commandant du "La Pérouse", porte-conteneurs de la CMA CGM qui avait heurté un caboteur en mer du Nord, le 23 décembre 2010. À l’origine de cette collision, une erreur de navigation du lieutenant de quart. En conséquence, M. Deruy avait été débarqué de son navire pour une mission de formation à terre.

Vendredi, le tribunal de commerce de Marseille a condamné la compagnie à 100 000 euros d’amende pour homicide involontaire, persuadé qu’il existe un lien évident entre le suicide du commandant et "la gestion chaotique des suites" de cette collision", rapporte l’AFP. "Cette négligence, poursuivent les juges, dans la conduite des suites de l’accident du 23 décembre 2010 a consisté à adopter des mesures assimilables à des sanctions disciplinaires sans suivre la procédure".

Ce faisant, la CMA CGM "a entraîné d’évidents désordres mentaux chez Philippe Deruy" dont le tribunal relève "le passé absolument sans faille".

Sujets associés : France - Tanger - Maritime - CMA CGM

Aller plus loin

Maroc : des morts et des disparus dans le naufrage d’un bateau de pêche

Un chalutier de pêche de petite taille, avec à son bord 16 membres d’équipage, a coulé au large de Tan Tan, dans le sud du Maroc. La mobilisation est totale et les recherches...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Affluence record de MRE dans les ports espagnols

Plus de 634 606 Marocains d’Europe et 153 934 véhicules ont déjà traversé les cinq ports espagnols retenus pour l’Opération Marhaba 2022, ce qui représente une augmentation de 34,2 % pour les MRE et de 47 % pour les véhicules par rapport à la dernière...

Découverte de fossiles d’un lézard marin (Thalassotitan atrox) au Maroc

Des chercheurs ont découvert au Maroc un lézard marin (mosasaure) géant nommé Thalassotitan atrox, avec d’énormes mâchoires et des dents comme celles des orques, et se nourrissant de tortues et d’autres reptiles marins.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Pour le roi Mohammed VI, la clé du développement en Afrique passe par la mer

Le roi Mohammed VI a annoncé lundi, dans son discours de la Marche verte, son intention de « construire une flotte marchande nationale forte et compétitive », afin d’améliorer le commerce sur la côte atlantique.

Les MRE doivent prendre les billets retour à l’avance

Tanger Med a informé les MRE que dans le cadre de la phase retour de l’opération Marhaba 2022, ils devront se munir, avant de se rendre au port, d’un billet de retour délivré par leur compagnie maritime, précisant une date et heure de voyage fermes.