Comment Gennevilliers soulage les musulmans

29 avril 2020 - 07h30 - France - Ecrit par : S.A

Les musulmans peuvent désormais trouver de places pour enterrer leurs proches décédés des suites du covid-19 au cimetière de Gennevilliers. Les autorités de la ville ont décidé d’agrandir le carré musulman.

La communauté musulmane durement touchée par la crise sanitaire, fait face au manque de places pour l’enterrement de ses proches. Pour pallier cette difficulté, les autorités de la ville de Gennevilliers ont décidé d’agrandir le carré musulman.

"L’extension était inévitable et prévue, mais pas aussi rapidement. La crise du coronavirus a tout accéléré", indique Patrice Leclerc, le maire PCF de la ville. "Nous avons encore de la place. Un peu plus loin, des jardins partagés ont été aménagés sur une parcelle qui est en fait une réserve foncière du cimetière", précise-t-il.

Avec la division qui sera prochainement ouverte, le carré musulman pourra accueillir 54 défunts, dont 38 adultes. À terme, il comptera plus de 200 sépultures.

Plusieurs facteurs expliquent les besoins sans cesse croissants en places au cimetière. Il s’agit de la hausse de la mortalité liée au covid-19, de la fermeture des frontières et l’impossibilité de rapatrier les corps au Maroc et en Algérie par exemple, fait savoir AFP.

Autre facteur : la ville comptait 12 décès sur mars et avril, l’année dernière. Pour le maire de Gennevilliers, la barre des 80 décès pourrait être franchie ; ce qui représenterait sept fois plus. Et "une grande majorité d’entre eux sont des personnes de confession musulmane", indiquent les services de la ville.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Islam

Aller plus loin

France : le plaidoyer du CFCM sur la gestion des cimetières

Face aux difficultés générées par l’insuffisance de carrés musulmans en France, en cette période de crise sanitaire et de confinement, le Conseil français du culte musulman...

L’appel urgent du CFCM aux maires de France

Face à la difficulté d’enterrer les nombreuses victimes du covid-19, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé les maires de France à prendre leurs responsabilités.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Voici la date du début du ramadan en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) a annoncé il y a quelques jours la date du début du mois de ramadan en France, selon des critères adoptés en 2013.

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Le Magazine Marianne censuré au Maroc

L’hebdomadaire français Marianne (numéro 1407) a été interdit de distribution au Maroc, en raison d’un dessin caricatural jugé offensant pour le prophète Mohammad.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

Hajj : une clause "anti-protestation" fait polémique au Maroc

L’introduction par le ministère des Habous et des Affaires islamiques dirigé par Ahmed Taoufiq d’une clause qui oblige le pèlerin marocain pour le hajj 2024, un des cinq piliers de l’islam, « à ne pas protester même en cas de retard de l’avion », fait...

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Début de Ramadan au Maroc : décision ce dimanche

Les Marocains sont fixés ce dimanche 10 mars sur le début et la fin du ramadan. Quand commence le mois sacré au Maroc ?

Chaâbane débute ce dimanche, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1445 de l’hégire correspond au dimanche 11 février 2024, a annoncé samedi le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.