L’appel urgent du CFCM aux maires de France

14 avril 2020 - 23h00 - Ecrit par : S.A

Face à la difficulté d’enterrer les nombreuses victimes du covid-19, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé les maires de France à prendre leurs responsabilités.

"Le nombre de victimes de la pandémie du coronavirus ne cesse d’augmenter, laissant de nombreuses familles dans la douleur du deuil et l’impossibilité d’inhumer leurs défunts dans le respect de leurs rites. Aujourd’hui, nous nous trouvons face à une crise grave qui appelle une intervention urgente des pouvoirs publics", alerte le CFCM dans un communiqué.

Le conseil rappelle qu’il avait demandé, le 23 mars 2020, lors d’une audioconférence, au président Emmanuel Macron, la création de nouveaux espaces d’inhumation. À l’en croire, cette démarche a été soutenue unanimement par les représentants des autres cultes de France. Mais rien n’y fit. De même, le CFCM assure avoir alerté le Premier ministre, Edouard Philippe, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, le président du Sénat, Gérard Larcher et le président de l’association des Maires de France, François Baroin, sur l’aggravation de la situation. Toujours le statu quo.

Le conseil fait savoir que chaque fois qu’une difficulté lui a été signalée, il a systématiquement saisi le maire de la commune concernée pour trouver des solutions. "Cependant, force est de constater que certaines de ces solutions tardent à venir, plongeant les familles dans l’angoisse, l’inquiétude et l’incompréhension", se désole-t-il. Fort de ces constats, il demande solennellement aux maires de France de prendre leurs responsabilités face à la souffrance et à la douleur de ces familles qui ont perdu un être cher et qui se trouvent en grande difficulté pour inhumer leurs défunts.

Par ailleurs, le CFCM appelle instamment les familles endeuillées, rencontrant des difficultés à trouver des places d’inhumation pour leurs défunts ainsi que les associations locales, les pompes funèbres et les aumôniers à saisir immédiatement le CRCM de leurs régions ainsi que le CFCM via sa plateforme. "En ces temps difficiles, n’ajoutons pas à la douleur des familles, la souffrance de ne pas pouvoir honorer leurs morts", conclut le conseil.

Tags : France - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Décès - Emmanuel Macron

Aller plus loin

Coronavirus en France : Le CFCM adresse un message urgent de prévention aux imams et fidèles

Face aux dégâts causés chaque jour par le coronavirus (Covid-19), les autorités religieuses se mobilisent également. C’est le cas du Conseil français du culte musulman (CFCM)....

Coronavirus en France : le CFCM met en place une plateforme d’assistance spirituelle

Le Conseil français du culte musulman (CFCM), en collaboration avec l’aumônerie musulmane hospitalière, a mis en place, lundi 30 mars 2020, une plateforme d’assistance spirituelle...

France : le plaidoyer du CFCM sur la gestion des cimetières

Face aux difficultés générées par l’insuffisance de carrés musulmans en France, en cette période de crise sanitaire et de confinement, le Conseil français du culte musulman (CFCM)...

Comment Gennevilliers soulage les musulmans

Les musulmans peuvent désormais trouver de places pour enterrer leurs proches décédés des suites du covid-19 au cimetière de Gennevilliers. Les autorités de la ville ont décidé...

Nous vous recommandons

Maroc : une bonne récolte agricole en vue malgré la sécheresse

Le Maroc s’attend à une bonne récolte agricole, ainsi qu’à une production conséquente de bétail, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, grâce aux dernières précipitations.

Casablanca : une MRE fait tomber un candidat aux élections

À Casablanca, une Marocaine résidant à l’étranger (MRE) s’est fait arnaquer par un individu qui s’est présenté aux dernières élections législatives, communales et régionales sous la bannière d’un grand parti politique. Une affiche électorale a permis à la police...

La voie de contournement de Béni Mellal mise en service

La voie de contournement de la ville Béni Mellal, qui fait partie des axes routiers stratégiques de la région Béni Mellal-Khenifra, a été inaugurée jeudi dernier. Elle vise à faciliter les activités économiques dans la...

JO Tokyo : Voici le programme de participation des Marocains

Reportés d’une année en raison de la pandémie de coronavirus, les Jeux Olympiques 2020 ont été lancés ce 23 juillet à Tokyo. 48 athlètes marocains y participeront, la majorité déjà sur place.

Appie el Massaoudi : le parcours d’un « petit délinquant » devenu entrepreneur à succès

Lorsqu’il déambulait dans le Schilderswijk à La Haye (Pays-Bas), le Marocain Appie el Massaoudi était loin de s’imaginer que quelques années plus tard, il deviendrait un entrepreneur à succès, sollicité par tous, même par les plus grandes personnalités du...

Les Marocains brillent au concours de Polytechnique

Les élèves du Lycée d’Excellence de Benguérir (Lydex) ont une fois encore brillé aux concours des grandes écoles françaises. Vingt-quatre d’entre eux ont été admis au concours de l’école polytechnique de...

Guerre du Rif : l’Espagne appelée à indemniser le Maroc

Le parti ERC de la gauche républicaine de Catalogne a appelé l’Espagne à s’excuser auprès du Maroc pour avoir utilisé du gaz chimique lors la guerre du Rif, qui a fait des milliers de morts dans les rangs des...

Sahara : l’Algérie cherche comment « punir » l’Espagne

L’Algérie veut que l’Espagne revienne sur sa décision de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara. Pour ce faire, elle serait prête à priver la péninsule de gaz.

La BAD compte sur le Maroc pour éviter une crise alimentaire en Afrique

Face à la famine qui guette l’Afrique à cause de la guerre en Ukraine, l’Office Chérifien des phosphates (OCP), géant marocain des phosphates et la Banque africaine de développement (BAD), discutent de l’approvisionnement d’urgence en engrais en Afrique de...

Kénitra courtise les MRE

Dans le cadre de la journée nationale MRE, une communication a été organisée au profit des Marocains du monde au siège de la province de Kénitra.