Coronavirus au Maroc : appel à la vigilance

11 juillet 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le chef du gouvernement a appelé jeudi, la population, à continuer à observer les règles mises en place pour contenir la propagation du covid-19. Il a insisté sur le fait que le virus circule toujours et qu’il est important de prendre les précautions pour que la situation ne se dégrade pas.

Selon le communiqué lu par Said Amzazi, lors d’un point de presse à l’issue de la réunion du Conseil du gouvernement, «  la nécessité d’observer plus de prudence et de respecter les mesures sanitaires et les précautions nécessaires  », est primordiale. Le Chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani ayant présidé le Conseil, reste soucieux de l’évolution de la situation épidémiologique du pays.

Ainsi, au cours de la réunion, il a fait savoir que, parallèlement au prolongement de l’état d’urgence sanitaire, «  le cadre juridique permet de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire face à tout développement négatif de la pandémie  », rapporte la MAP.

Dans son allocution, El Otmani a déclaré être «  confiant en l’esprit patriotique et au sens élevé du devoir du peuple marocain, en vue de continuer à faire face à la pandémie et à lutter avec succès contre ses impacts socio-économiques  », précise la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Appel à l’intervention du roi Mohammed VI pour remanier le gouvernement

Sur la toile, les internautes marocains sollicitent l’intervention du roi Mohammed VI pour un remaniement urgent du gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Malade, Aïcha Mahmah expulsée par une clinique

Grâce à l’intervention du ministère de la Culture, de la Jeunesse et de la Communication, l’actrice marocaine Aïcha Mahmah a été admise à l’hôpital mardi pour recevoir un traitement et subir une opération.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...