Recherche

Coronavirus : les nouvelles règles dans les avions

© Copyright : DR

7 juin 2020 - 21h00 - Monde

Cela fait trois mois que le transport aérien est à l’arrêt. Les statistiques relatives à la crise qui sévit dans ce secteur parlent de 80 à 90 % de la flotte mondiale au sol, en raison de la pandémie du Covid-19.

De nombreuses compagnies aériennes vont assumer de lourdes charges ainsi que le remboursement d’une centaine de milliers de billets suite aux vols annulés. Par ailleurs, ces compagnies vont minimiser leur coût habituel et laisser sur le carreau un nombre important d’employés. Cette situation tragique n’empêche pas le secteur aérien d’amorcer une reprise progressive avec une priorité sur la sécurité et la prévention contre le Covid-19.

Dans cette perspective, de nouvelles règles sont ainsi imposées aux passagers forcés désormais d’adopter les gestes barrières. Tout un protocole sanitaire relève de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en collaboration avec l’Association internationale du transport aérien (IATA) qui rassemble quelque 290 compagnies aériennes, et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces mesures permettront également de redonner confiance aux touristes qui auront peur de voyager. Le protocole recommande que le voyageur présente désormais à son arrivée, une déclaration de santé, avant de subir un premier contrôle de température, une fois à destination, la prise de température doit être également respectée. Aussi, doit-il s’enregistrer en ligne avant d’arriver à l’aéroport. À bord, le passager doit porter un masque de protection ou une visière à l’intérieur du terminal et avant d’embarquer. Il doit aussi respecter une distance physique d’au moins un mètre. Ce protocole sanitaire recommande aussi d’éloigner les passagers les uns des autres en fonction de la capacité d’accueil de l’appareil.

Par ailleurs, les déplacements pendant le vol, les files d’attente vers les toilettes sont proscrits ou doivent être réduites. S’agissant de la nourriture servie à bord, elle doit être pré-emballée. Plusieurs acteurs étatiques allouent de l’aide à leurs compagnies. C’est le cas de la France qui soutient Air France avec sept milliards d’euros. C’est le cas aussi de la compagnie allemande Lufthansa pour neuf milliards d’euros.

Mots clés: Organisation Mondiale de la Santé (OMS) , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact