Recherche

Les corps de sept juifs marocains morts du Covid-19 transférés en Israël

Rabbi Sholom Eidelman est décéde du Covid-19 au Maroc

24 novembre 2021 - 19h00 - Monde - Par: A.P

Les autorités marocaines ont procédé la semaine dernière au transfert en Israël des corps de sept Juifs marocains morts du Covid-19 il y a plus d’un an. Les corps étaient enterrés dans un cimetière juif de Casablanca.

Les corps exhumés ont été transférés par avion par la société ZAKA, une organisation volontaire israélienne spécialisée dans les rites funéraires juifs pour les victimes du terrorisme et des catastrophes naturelles, en collaboration avec la société funéraire juive locale, Casablanca Chevra Kadisha, rapporte Time Of Israel.

Le corps du rabbin Sholom Eidelman, l’un des premiers émissaires du Rabbi Loubavitch, figure parmi les corps transférés en Israël. Il a vécu pendant plus de 60 ans au Maroc. Beaucoup de ses étudiants en Israël, dont l’ancien grand rabbin séfarade Shlomo Amar, né et ayant passé une grande partie de son enfance à Casablanca, étaient présents à la deuxième cérémonie funèbre organisée 18 mois après son décès.

À lire : Normalisation avec Israël : les juifs marocains jubilent

Toutes ces personnes dont les corps ont été rapatriés, font partie des premières victimes du Covid-19 au sein de la communauté juive marocaine. Au cours du premier mois de la pandémie au Maroc, les Juifs représentaient plus de 10 % des décès. Le virus s’est propagé pour la première fois dans la communauté après l’organisation d’une fête de Pourim et d’un mariage juif en mars 2020. 

À lire : Les juifs marocains ont hâte de prendre des vols directs pour Israël

Pour rappel, le Maroc et Israël n’avaient pas repris encore leurs relations diplomatiques à l’époque, rendant impossible l’enterrement des Juifs marocains en Israël. Ce n’est qu’en décembre 2020 que les deux pays ont normalisé leurs relations, sous l’égide des États-Unis sous Trump, qui en retour, a reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara.

Depuis lors, plusieurs accords ont été signés pour renforcer les liens de coopération. Ainsi, le Maroc a ouvert ses frontières aux vols israéliens. La première liaison Tel-Aviv-Marrakech a été effectuée en juillet dernier. La semaine dernière, Israël a assoupli les conditions de voyage sur son territoire, facilitant ainsi le retour des corps des victimes juives du Covid-19 au Maroc.

Mots clés: Casablanca , Israël , Décès , Rapatriement , Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact