Covid-19 au Maroc : les autorités s’inquiètent du nombre de décès et de cas critiques

18 août 2021 - 07h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes face à la hausse des cas critiques de Covid-19, appelant les Marocains à une prise de conscience pour inverser la tendance.

« En dépit de l’amélioration des indicateurs relatifs au taux de reproduction et de positivité, on ne peut négliger l’aggravation de celui des cas critiques admis aux soins intensifs, qui risque d’entraîner malheureusement une recrudescence du nombre des décès », a déclaré le chef de la division des maladies transmissibles au ministère, Abdelkrim Meziane Bellefquih.

À lire : Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En présentant mardi le bilan bimensuel de la situation épidémiologique au Maroc, il a indiqué que les cas critiques ont connu une hausse significative pour s’établir à 1 946 au cours des deux dernières semaines. Abdelkrim Meziane Bellefquih a souligné que les centres de santé ont dépassé en peu de temps la capacité d’accueil prévue. Le nombre des patients intubés et des décès ont respectivement progressé de 42 et 36 %.

À lire : L’OMS à la quête de l’origine du Covid-19

En ce qui concerne les autres indicateurs, le Maroc a enregistré depuis le 2 mars 2020, un total de 763 353 et 673 116 cas de rétablissement, soit un taux de guérison de 88,2 %. Le taux d’incidence cumulée s’élève à 2 092 pour 100 000 habitants, tandis que le nombre des décès s’est établi à 11 119 cas, soit un taux de létalité de 1,5 %, contre une moyenne mondiale de 2,1 %.

À lire : Gestion du Covid-19 : le Maroc fait partie des pays les plus sûrs au monde

S’agissant de la campagne nationale de vaccination, le bilan bimensuel dénombre plus de 28 millions de doses injectées, avec plus de 11 millions de personnes complètement vaccinées. La campagne de vaccination a été élargie aux personnes âgées de plus de 18 ans et les centres de vaccination restent ouverts tous les jours jusqu’à 20H00.

Sujets associés : Santé - Bilan - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Mauvaise nouvelle, le Maroc considéré comme pays à « très haut risque » par les États-Unis

Quelques jours après avoir été placé sur la liste rouge par la France, le Maroc se retrouve sur celle des États-Unis qui le considèrent désormais comme un pays à « très haut...

Covid-19 au Maroc : appel pour une troisième dose du vaccin

L’administration d’une troisième dose du vaccin anti-Covid-19 serait la seule solution pour maîtriser la situation épidémiologique au Maroc. Le professeur Azzedine Ibrahimi...

Covid-19 : Marrakech débordée

Au regard de son inquiétant tableau épidémiologique des contaminations, ainsi que des décès, entraînant une pression supplémentaire sur son système de santé, un deuxième...

Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En deux semaines, le Maroc a enregistré une hausse très importante du nombre de cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite ce mardi par le ministère de la Santé dans son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.