Covid-19 : la situation épidémiologique à Tanger se stabilise mais la vigilance est de mise

19 juillet 2020 - 12h30 - Ecrit par : Bladi.net

Après la grosse frayeur provoquée par les nombreux cas relevés dans plusieurs quartiers à Tanger et qui a conduit au confinement de la ville, la situation épidémiologique liée au Covid-19 dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima s’est stabilisée. C’est ce qu’a affirmé vendredi, Ouafae Ajnaou, la directrice régionale de la Santé, à Tanger.

« Nous avons commencé récemment à enregistrer des cas critiques, en particulier parmi les groupes à risque (les personnes atteintes de maladies chroniques, comme le diabète, la tension artérielle, l’insuffisance rénale, ainsi que les personnes âgées) », a affirmé Ouafae Ajnaou. Néanmoins, « La situation épidémiologique dans la région est jusqu’à présent stable, avec un total de 3 300 cas confirmés », a rassuré la directrice régionale de la Santé, à Tanger, qui se confiait à la presse, au cours de sa visite au Centre hospitalier « Covid-19 » à la forêt diplomatique de Tanger.

Si les patients accueillis par le centre sont d’un âge avancé (plus de 65 ans, dont une personne âgée de 102 ans), Ouafae Ajnaou a tout de même appelé la population à la prudence et au respect rigoureux des gestes barrières, pour réduire le nombre de décès occasionnés par le virus. À cette même occasion, la responsable a salué le travail significatif effectué par tous les responsables du secteur de la santé, pour empêcher la propagation de la pandémie, tout en les appelant à maintenir la garde.

La directrice régionale de la Santé à Tanger, justifie l’augmentation du nombre de cas détectés lors des dernières semaines par l’ouverture du premier laboratoire à Tanger, puis d’un deuxième à Tétouan et un autre à l’Institut Pasteur de Tanger. Selon elle, avec «  l’accroissement de la capacité de dépistage, plusieurs nouveaux cas ont été détectés positifs  ». En effet, “environ 20 000 tests sont effectués par jour au Maroc, et plusieurs nouveaux cas ont été détectés”, ce qui constitue un « constat normal ». À en croire la responsable de la santé, « les hôpitaux n’ont pas encore atteint leur capacité d’accueil maximale pour le traitement des cas critiques ». Toutefois, l’amélioration de l’offre de santé sera bientôt effective, avec le déploiement de nouveaux équipements et ressources humaines, afin de «  renforcer la capacité de prise en charge des cas critiques  ».

Tout en appelant la population à une plus grande confiance dans le système de santé marocain et la nécessité de soutenir le personnel de santé, Abdelkrim Belfkih, chef de la division des maladies transmissibles au ministère de la Santé a, quant à lui, insisté sur le «  strict respect des mesures préventives, afin de renforcer la lutte contre la pandémie  ».

Tags : Tanger - Tétouan - Al Hoceima - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : bilan bimensuel du taux de positivité, des décès et cas graves

Comme il est de coutume depuis le début de la pandémie, le ministère de la Santé a présenté ce mardi, les principaux points du bilan bimensuel de la situation épidémique au...

Tanger : les élus demandent la réouverture des plages

Les habitants de Tanger demandent l’assouplissement des mesures restrictives. Des élus de la majorité et de l’opposition faisant écho des doléances formulées par les habitants,...

Nous vous recommandons

Contraint d’annuler ses vacances au Maroc, il veut attaquer l’État français

Un homme a été contraint d’annuler ses vacances en famille au Maroc faute de passeport. En colère, il entend attaquer l’État français.

Le Maroc, destination privilégiée par les Français cet été

Le Maroc est en tête des destinations privilégiées par les Français pour les vacances d’été. C’est ce qu’indiquent les données collectées par le moteur de recherche Google.

Achraf Hakimi fait les yeux doux au Real Madrid

Achraf Hakimi veut quitter le PSG. L’ailier marocain ne souhaite plus continuer dans l’effectif français où il ne se sent plus valorisé. Il envisage de retourner dans son ancien club, le Real Madrid.

Des Marocains en Ukraine préfèrent rester en Europe que rentrer au Maroc

Alors que certains étudiants marocains bloqués en Ukraine fuient la guerre et se battent pour rentrer au Maroc, d’autres préfèrent rester en Europe — même illégalement — que retourner dans le royaume.

Vaccin Sinopharm : les détails de l’usine marocaine

Le Maroc va fabriquer localement des vaccins anti covid 19. À travers la signature d’accords de coopération avec le géant chinois de l’industrie pharmaceutique Sinopharm, le projet va démarrer « à court terme ». Les chaînes de production, les chambres...

Le Maroc attend la livraison de nouveaux canadairs

Sur instructions du roi Mohammed VI, le Maroc a commandé de nouveaux bombardiers d’eau Canadair CL 415.

L’Algérie craint une guerre entre le Maroc et le Polisario

Amar Belani, envoyé spécial pour le Maghreb et le Sahara, avertit que « les risques d’escalade » entre le Maroc et le Polisario, protégé de l’Algérie « sont sérieux ». Il appelle donc le Conseil de sécurité de l’ONU à traiter la question du Sahara avec «...

Maroc : SDX Energy revoit ses ambitions à la baisse

La société britannique SDX Energy basée à Londres et spécialisée dans l’exploration pétrolière et gazière a décidé de revoir ses ambitions au Maroc et en Égypte.

Nouvelle dispartition de Mohamed Ihattaren

Où se cache Mohamed Ihattaren ? Le jeune joueur néerlandais d’origine marocaine, est de nouveau introuvable. Prêté par la Juventus à l’Ajax d’Amsterdam, le joueur n’a pas donné signe de vie depuis des semaines. Une situation qui inquiète les dirigeants des...

Un parfum de « scandal » pour Imaan Hammam

Huit ans après sa première collaboration avec Jean-Paul Gaultier, la top marocaine Imaan Hammam est de retour dans la maison du styliste et grand couturier français. Mais cette fois-ci dans le rayon...