Les créations du Marocain Jacques Azagury pour Lady Diana aux enchères

7 novembre 2023 - 21h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Le créateur de mode d’origine marocaine Jacques Azagury a décidé de vendre aux enchères des robes et d’autres objets de valeur ayant appartenu à son « amie », la princesse Diana décédée le 31 août 1997 à Paris.

Les souvenirs de Diana seront mis aux enchères le 7 décembre chez Lay’s Auctioneers, à Penzance, en Cornouailles. Il s’agit de cinq des robes les plus emblématiques de Diana, que Jacques Azagury appelle les « Famous Five », des lettres, des cartes de Noël, et d’une toile (une version du vêtement réalisée dans un tissu moins cher et utilisée pour les essayages), etc. La princesse britannique a porté l’une de ses robes lors de la célébration de son 36ᵉ anniversaire le 1ᵉʳ juillet 1997 au palais de Kensington. Ce jour-là, elle a préféré in extremis la robe – une robe noire, avec au cou le collier Art déco de diamants et d’émeraudes de la Reine Mary – que le créateur de mode d’origine marocaine lui avait conçue en lieu et place de celle qu’elle avait prévue de porter. « J’étais ravi qu’elle ait choisi de porter la robe que je lui avais offerte », me confie à Daily Mail Jacques Azagury. C’était sa façon de me remercier ». Heureuse d’avoir reçu cette robe le jour de son anniversaire, la princesse Diana a adressé une lettre de remerciement au créateur. « Cher Jacques. J’ai été bouleversée en ouvrant ton colis, écrit-elle sur son papier à lettres bordé de rouge et orné du chiffre royal. Je suis absolument ravie d’avoir reçu une si belle robe pour mon anniversaire. Je vous remercie plus que je ne saurais le dire d’avoir rendu ce jour particulièrement spécial. Je t’aime beaucoup, Diana x ».

À lire : Mohammed V : sa Ferrari emblématique aux enchères (photos)

La robe d’anniversaire, plus la lettre, est estimée entre 15 000 et 20 000 livres sterling, mais ces objets pourraient atteindre un prix beaucoup plus élevé. Surtout que le moindre objet ayant appartenu à Diana est extrêmement recherchée aujourd’hui. Mais il y a une pièce que Azagury ne vendra jamais : une photographie encadrée se trouvant dans un colis montrant Diana dans trois poses, portant trois de ses robes Famous Five, avec une inscription : « Très cher Jacques. Beaucoup d’amour de la part de Diana x » « Lorsque je suis arrivé au magasin, un majordome était à l’extérieur et m’a remis ce colis », se souvient celui qui a ouvert son magasin phare à Knightsbridge à Londres en 1987. À l’intérieur se trouvait une photo encadrée d’elle dans trois de mes robes, ses préférées. J’ai été très touché. Je me suis dit : ‘Oh mon Dieu ! Cette femme si occupée est encore assez gentille pour faire quelque chose comme ça pour moi’. Elle aurait choisi elle-même ces photos et le cadre. C’est la dernière marque d’affection que j’ai reçue ». Lorsque Azagury réalisait un modèle original pour la princesse, il créait toujours un “jumeau” aux mêmes mesures, qu’il conservait dans ses archives.

À lire :Lady Diana allait se convertir à l’islam

Azagury a rencontré Lady Di pour la première fois, lors de sa collection New Romantics automne/hiver 1985 à l’hôtel Hyde Park de Londres par le biais de la rédactrice de mode de Vogue, Anna Harvey. Celle-ci lui a tapé sur l’épaule et lui a dit qu’elle souhaitait lui présenter quelqu’un. « Je me suis retourné et elle était juste devant moi », se souvient Jacques, « ce qui m’a un peu déconcerté. Ensuite, nous avons littéralement discuté. Elle avait cette magie de vous mettre à l’aise en quelques secondes. » Depuis, il est devenu le couturier de la princesse Diana. La dernière conversation entre le créateur et l’aristocrate britannique remonte au 21 août 1997, dix jours avant sa mort à Paris. La princesse lui avait téléphoné pour lui dire qu’elle lui envoyait un colis. Jacques était en état de choc après l’annonce du décès de la mère de Harry et William « Je rentrais d’un club à 6 heures du matin et j’entrais dans mon appartement quand j’ai entendu le téléphone sonner », raconte-t-il. C’était une de mes amies qui m’a dit : ‘Allume la télé’. J’ai dit : ‘Qu’est-ce qu’il y a ?’. Elle m’a dit : ‘Diana a été tuée dans un accident de voiture’. J’étais totalement bouleversé, en état de choc et incrédule. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Paris - Mode

Aller plus loin

Un cigare fumé par Winston Churchill au Maroc vendu aux enchères

Un cigare fumé à moitié par l’ancien Premier ministre britannique Winston Churchill, lors d’un diner organisé à son honneur le 29 août 1944 par Hugh Stonehewer-Bird, alors...

Mohammed V : sa Ferrari emblématique aux enchères (photos)

RM Sotheby’s va mettre en vente aux enchères le 18 août la Ferrari 250 GT Pininfarina de Mohammed V. La voiture, totalement dégradée et qui a besoin d’une restauration complète,...

Lady Diana allait se convertir à l’islam

Il est de notoriété publique qu’à son décès, la princesse Diana entretenait des relations avec l’homme d’affaires Dodi Al Fayed. Cependant, peu de personnes savent que cette...

Un bateau servant au transport des MRE vendu aux enchères

L’Autorité Portuaire de la Baie d’Algeciras prépare la vente aux enchères publique du navire Boraq, amarré au quai d’Isla Verde depuis 2016, avec une activité pratiquement nulle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Hiba Abouk : Achraf Hakimi déjà oublié

En septembre, les lecteurs de l’un des magazines mensuels du monde anglophone les plus connus de la gent féminine vont découvrir l’actrice espagnole Hiba Abouk, ex-épouse d’Achraf Hakimi, plus belle que jamais, en couverture.

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Malika El-Maslouhi heureuse de son voyage « magique » au Maroc

La mannequin maroco-italienne Malika El Maslouhi s’est récemment rendue au Maroc, où il a passé de bons moments. Elle évoque un voyage « magique ».

Mike Tyson pose pour « Casablanca »

L’ancien boxeur professionnel américain Mike Tyson a associé son image à la nouvelle collection automne-hiver 2022 de la marque de luxe Casablanca.

Imaan Hammam nouveau visage de la marque Boss

Le mannequin néerlandais d’origine maroco-égyptienne, Imaan Hammam, est le nouveau visage de la marque allemande de luxe, Boss.

Achraf Hakimi, l’un des footballeurs les mieux habillés d’Europe

Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, est l’un des footballeurs les mieux habillés d’Europe, selon Summum.