Enchère record pour une robe de la princesse Diana, créée par Jacques Azagury

18 décembre 2023 - 15h00 - Culture - Ecrit par : S.A

La robe du couturier d’origine marocaine Jacques Azagury que portait Lady DI à Florence, en Italie, en 1985, a atteint un record de mode lors de la vente intitulée Hollywood Legends, organisée par Julien’s Auction et Turner Classic Movies, du 14 au 17 décembre 2023, à Beverly Hills, aux États-Unis.

Estimée par des experts à 100 000 dollars (78 776 £), la robe de soirée en velours noire dotée d’une longueur ballerine, s’est vendue chez Julien’s Auctions pour un total de 1 148 080 dollars américains (904 262 £), rapporte Daily Mail. Soit 11 fois son prix estimé. Cette robe créée par le couturier d’origine marocaine Jacques Azagury, – qui comprend des épaulettes, une jupe en organza bleu, un grand nœud et une ceinture – est désormais le nouveau détenteur du record de la robe la plus chère portée par la princesse Diana vendue aux enchères. Le précédent détenteur du record, une robe en velours de Victor Edelstein datant de 1991, avait été adjugée 604 800 dollars (476 437 £) lors d’une vente aux enchères en janvier. Lady DI a d’abord enfilé la robe en Italie en 1985 lors d’une tournée royale avec son mari d’alors, Charles, prince de Galles, et de nouveau avec l’Orchestre symphonique de Vancouver en 1986.

À lire : Princesse Diana : des robes du Marocain Jacques Azagury estimées à 200 000 dollars

Le chemisier en crêpe rose avec un col à volants et des plis amples sur le devant que portait la princesse Diana sur le portrait officiel de ses fiançailles avec le prince Charles en 1981 a, aussi, été vendu aux enchères. Créé par les stylistes David et Elizabeth Emanuel, il s’est vendu à 381 000 dollars (300 990 £), soit près de quatre fois son estimation initiale de 80 000 dollars. Il avait été présenté lors de l’exposition Diana : Her fashion story à Kensington palace en 2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : États-Unis - Italie - Mode

Aller plus loin

Princesse Diana : des robes du Marocain Jacques Azagury estimées à 200 000 dollars

Une robe de soirée créée par le Marocain Jacques Azagury pour la princesse Diana fait partie des objets de valeur qui seront vendus aux enchères en décembre à Beverly Hills, aux...

Lady Diana allait se convertir à l’islam

Il est de notoriété publique qu’à son décès, la princesse Diana entretenait des relations avec l’homme d’affaires Dodi Al Fayed. Cependant, peu de personnes savent que cette...

Les créations du Marocain Jacques Azagury pour Lady Diana aux enchères

Le créateur de mode d’origine marocaine Jacques Azagury a décidé de vendre aux enchères des robes et d’autres objets de valeur ayant appartenu à son « amie », la princesse Diana...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.

Le hijab sur les podiums, témoignage de Mariah Idrissi

La Londonienne d’origine pakistanaise et marocaine Mariah Idrissi, premier mannequin en hijab à prendre part à une campagne publicitaire, se dit persuadée que malgré certaines pressions, la mode pudique va continuer à se développer.

Imaan Hammam nouveau visage de la marque Boss

Le mannequin néerlandais d’origine maroco-égyptienne, Imaan Hammam, est le nouveau visage de la marque allemande de luxe, Boss.

Malika El-Maslouhi heureuse de son voyage « magique » au Maroc

La mannequin maroco-italienne Malika El Maslouhi s’est récemment rendue au Maroc, où il a passé de bons moments. Elle évoque un voyage « magique ».

Hiba Abouk : Achraf Hakimi déjà oublié

En septembre, les lecteurs de l’un des magazines mensuels du monde anglophone les plus connus de la gent féminine vont découvrir l’actrice espagnole Hiba Abouk, ex-épouse d’Achraf Hakimi, plus belle que jamais, en couverture.