Record des exportations des melons marocains vers l’Espagne

10 décembre 2023 - 18h30 - Economie - Ecrit par : S.A

En Espagne, les melons marocains ont le vent en poupe. Le royaume a battu un nouveau record qui fait de lui le principal fournisseur de la péninsule ibérique devant les Pays-Bas.

Au cours des neuf premiers mois de 2023, les exportateurs marocains ont dépassé leurs records précédents en expédiant 13,8 mille tonnes de ce produit vers l’Espagne, générant 10 millions de dollars de revenus d’exportation, fait savoir East Fruit. En juillet seulement, environ 8 mille tonnes de melons marocains ont été livrées aux marchés espagnols – plus de la moitié du volume total livré en 2023 (de janvier à septembre). Avec ce volume record livré à l’Espagne en 2023, la part du Maroc sur les importations espagnoles est passée de 6-8 % à 18 %. Résultat : le royaume est passé à la troisième place parmi les fournisseurs de melons à l’Espagne, dépassant les Pays-Bas. Une place qu’il devrait conserver d’ici la fin de l’année.

À lire : Le melon marocain plus cher que l’espagnol dans l’UE en 2020

Au niveau mondial, les producteurs marocains vendent activement des melons sur les marchés étrangers. Ils occupent d’ailleurs la 12ᵉ place parmi les exportateurs mondiaux. Au cours de l’année en cours, ils ont exporté près de 57 mille tonnes de ce produit vers 40 pays, la grande partie étant livrée à la France. Ces exportations ont rapporté au Maroc plus de 61 millions de dollars.

À lire : Le melon charentais marocain ne plait pas aux producteurs français

La sécheresse qui a touché l’Espagne lors la campagne 2017-2018 a entraîné une pénurie d’eau et un faible rendement des produits locaux. Cette situation a poussé le pays à augmenter ses importations. La situation s’est améliorée en 2022 où l’Espagne se classait deuxième parmi les exportateurs de melon, juste derrière le Guatemala. Mais l’embellie ne durera pas. Au cours des neuf premiers mois de l’année en cours, 78 mille tonnes de melons sont arrivées en Espagne. Un record absolu par rapport aux mêmes périodes des années précédentes. En important ce produit, l’Espagne se classe septième au niveau mondial. Deux tiers du volume total proviennent du Brésil.

Sujets associés : Espagne - Pays-Bas - Agriculture - Exportations

Aller plus loin

Le melon marocain plus cher que l’espagnol dans l’UE en 2020

Le melon marocain a été vendu plus cher que l’espagnol sur le marché européen en 2020, selon les données de Faostat, l’agence statistique de l’Organisation des Nations Unies...

Le Maroc, quatrième fournisseur en melons de l’UE

Le Maroc se positionne à la 4ᵉ place du classement des pays exportateurs de melons vers l’Union européenne en 2020. C’est ce qu’indiquent les données du service statistique...

Les producteurs espagnols de melon et de pastèque dénoncent la concurrence marocaine

Les associations de producteurs de fruits et légumes d’Almería, Coexphal et Aproa, vont manifester ce vendredi pour protester contre la chute des prix du melon et de la pastèque...

Le melon charentais marocain ne plait pas aux producteurs français

En France, des voix s’élèvent pour réclamer le changement de nom du melon charentais dont le vert est produit au Maroc et en Espagne, car il « désigne une variété, pas la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Maroc : les exportations d’huile d’olive ont augmenté de 47 % à fin août

Le volume des exportations marocaines d’huile d’olive a doublé par rapport à 2021, atteignant 13 200 tonnes en volume à fin août et 456 millions de dirhams en valeur, soit une hausse de 47 %.

Le Maroc limite la production de pastèque

Face à la pire sécheresse qu’il connaît depuis quatre décennies, le Maroc prend des mesures pour réglementer la production de pastèques qui nécessite une importante quantité d’eau.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.