Le melon marocain plus cher que l’espagnol dans l’UE en 2020

12 juillet 2022 - 12h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le melon marocain a été vendu plus cher que l’espagnol sur le marché européen en 2020, selon les données de Faostat, l’agence statistique de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le service statistique Euroestacom (Icex-Eurostat).

Le melon espagnol a été vendu sur les marchés communautaires à un prix moyen de 0,82 euros le kilo en 2020, soit 141,18 % plus cher que les années précédentes, selon les données d’Euroestacom (ICEX-EUROSTAT). La même année, le Maroc a vendu ses melons sur les marchés de l’UE à 1,20 euros le kilo, soit 46,34 % plus chers que ceux de l’Espagne.

À lire : Le Maroc, quatrième fournisseur en melons de l’UE

Les melons turcs ont été vendus la même année à un prix moyen de 0,82 euro le kilo sur les marchés de l’UE, tandis que les melons israéliens ont été vendus à un prix moyen de 0,71 euro le kilo, selon les données de Faostat, ce qui dépassait le prix pratiqué par les producteurs espagnols de 0,37 euro le kilo.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Union européenne - Exportations - Agriculture

Aller plus loin

Du melon biologique marocain rappelé en France pour cause de pesticides

Du melon biologique originaire du Maroc vient d’être rappelé par les pouvoirs publics français. Le melon contient un pesticide interdit.

Le Maroc, quatrième fournisseur en melons de l’UE

Le Maroc se positionne à la 4ᵉ place du classement des pays exportateurs de melons vers l’Union européenne en 2020. C’est ce qu’indiquent les données du service statistique...

Record des exportations des melons marocains vers l’Espagne

En Espagne, les melons marocains ont le vent en poupe. Le royaume a battu un nouveau record qui fait de lui le principal fournisseur de la péninsule ibérique devant les Pays-Bas.

Le melon charentais marocain ne plait pas aux producteurs français

En France, des voix s’élèvent pour réclamer le changement de nom du melon charentais dont le vert est produit au Maroc et en Espagne, car il « désigne une variété, pas la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Maroc : bond spectaculaire des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations du secteur automobile ont atteint plus de 141,76 milliards de dirhams à fin décembre 2023, soit une augmentation de 27,4 % par rapport à l’année précédente.

Interdiction d’abattage des vaches laitières : le gouvernement s’explique

Face à une polémique qui enfle, le gouvernement a apporté des clarifications concernant la décision d’interdiction d’abattre les vaches laitières.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Production de dattes : le Maroc revoit ses ambitions à la hausse

Le Maroc entend mobiliser ses efforts et ses ressources pour doubler sa production de dattes, en atteignant 300 000 tonnes par an, contre 149 000 tonnes en 2021.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.

Maroc : l’hydrogène vert pour atteindre l’autosuffisance alimentaire

La production de l’hydrogène vert dans la région de Dakhla et son utilisation pour le dessalement de l’eau de mer, permettront au Maroc d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs marocains.