Les producteurs espagnols de melon et de pastèque dénoncent la concurrence marocaine

27 mai 2021 - 20h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les associations de producteurs de fruits et légumes d’Almería, Coexphal et Aproa, vont manifester ce vendredi pour protester contre la chute des prix du melon et de la pastèque du fait de la concurrence marocaine sur les marchés européens.

Les manifestations auront lieu à Níjar et dans la région d’El Algarrobo, rapporte Europapess qui précise que face à la forte baisse des prix du melon et de la pastèque enregistrée ces dernières semaines, ces producteurs de fruits et légumes d’Almeria ont exprimé leur indignation. « La loi pour l’amélioration de la chaîne alimentaire, tant défendue, ne résout pas les problèmes de commercialisation et place le producteur espagnol dans une position concurrentielle désavantageuse par rapport aux producteurs de pays tiers, comme le Maroc, qui ont des coûts de production très bas », indiquent-ils dans un communiqué conjoint.

« Alors que le prix d’achat des produits est en baisse, les prix de vente au public dans les supermarchés restent élevés et la loi ne protège pas le maillon le plus faible de la chaîne que sont les agriculteurs et les sociétés de production et de commercialisation », font observer Coexphal et Aproa qui dénoncent la concurrence des produits marocains sur les marchés européens en général et espagnols en particulier, au moment où les entrepôts espagnols « regorgent de melons et de pastèques de qualité exceptionnelle ».

Les producteurs rappellent que ce « scénario anormal » s’était déjà produit durant la campagne agricole 2020-2021 en ce qui concerne les fruits et légumes produits à Almeria. « Cela fait déjà deux mois que les prix de la plupart des produits ont baissé », soulignent-ils, déplorant par ailleurs l’inaction du gouvernement face à cette situation.

Sujets associés : Espagne - Agriculture - Almeria - Consommation

Aller plus loin

Record des exportations des melons marocains vers l’Espagne

En Espagne, les melons marocains ont le vent en poupe. Le royaume a battu un nouveau record qui fait de lui le principal fournisseur de la péninsule ibérique devant les Pays-Bas.

Europe : la pastèque marocaine supplante celle d’Almeria

En 2020, la pastèque marocaine a supplanté le produit d’Almeria sur les marchés français et néerlandais. C’est ce qu’indiquent les données élaborées par Hortoinfo à partir des...

La concurrence marocaine aurait fait perdre 3 000 emplois à Alméria en 2021

Les agriculteurs d’Almeria se plaignent de la «  concurrence déloyale  » du Maroc qui bénéficie, selon eux, de facilités dans le cadre de l’accord avec l’UE, pour importer des...

Le melon marocain plus cher que l’espagnol dans l’UE en 2020

Le melon marocain a été vendu plus cher que l’espagnol sur le marché européen en 2020, selon les données de Faostat, l’agence statistique de l’Organisation des Nations Unies...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

L’OCP s’empare de 50% de l’espagnol GlobalFeed

L’Office Chérifien des Phosphates (OCP) confirme avoir réussi l’acquisition de 50 % du capital de la firme espagnole GlobalFeed. Cette transaction a été réalisée en partenariat avec l’entreprise d’engrais Fertinagro Biotech, également basée en Espagne.

Le Roi appelle à combattre les spéculateurs

Dans son discours adressé aux Marocains à l’occasion de la fête du Trône, le Roi Mohammed VI a appelé à une lutte efficace contre les spéculations et la manipulation des prix.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Maroc : voici les villes où les prix ont baissé (et augmenté)

Les prix à la consommation ont affiché une légère baisse de 0,3%, selon les derniers chiffres dévoilés par le Haut Commissariat au Plan (HCP).

Exportations d’avocats : le Maroc va établir un nouveau record

La sécheresse qui touche le Maroc ne produira pas un impact négatif sur ses exportations d’avocats. Le royaume est en passe d’établir un nouveau record.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

La prochaine récolte d’olive au Maroc menacée

La prochaine récolte d’olives au Maroc est très menacée en raison de la grave sécheresse qui frappe le royaume.