David Govrin tente de lutter contre les discours anti-israéliens au Maroc

14 mai 2022 - 17h00 - Monde - Ecrit par : P. A

L’ambassadeur d’Israël au Maroc, David Govrin, affirme avoir beaucoup lutté ces dernières semaines contre les discours anti-israéliens dans les médias, après la récente attaque israélienne à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem et le meurtre de la journaliste palestinienne Shireen Abou Akleh.

« Le public marocain reçoit la plupart des informations en français et en arabe, et une grande partie de ces informations, en particulier en arabe, sont fausses… Nous sommes très sensibles à la situation et nous ne voulons pas d’escalade », a déclaré Govrin, soulignant que c’est un groupe d’extrémistes terroristes qui s’est fait justice en tentant d’empêcher par des actes de violence les musulmans de prier à Al Aqsa.

À lire : Le Maroc condamne l’attaque israélienne à Jérusalem

Pour le diplomate israélien, qui est en contact permanent avec les autorités marocaines et les journalistes via les réseaux sociaux, il est important de transmettre des informations fiables au public pour instaurer un climat de confiance. « Le public marocain s’identifie profondément aux Palestiniens et le roi Mohammed VI veut un État palestinien indépendant aux côtés de l’État d’Israël », a expliqué Govrin, précisant toutefois que la question palestinienne n’est pas « la plus importante » pour le Maroc, mais plutôt le Sahara.

À lire : David Govrin : « Le Maroc et Israël sont des alliés »

Depuis décembre 2020, le Maroc a normalisé ses relations avec Israël. « Les accords d’Abraham sont une réalité ; les relations diplomatiques et la coopération entre les deux pays se poursuivent », a rappelé Govrin, insistant sur les liens culturels et familiaux profonds entre les peuples marocain et israélien. « Même avant la normalisation, des dizaines de milliers d’Israéliens ont visité le Maroc au cours des dernières décennies », a-t-il déclaré.

À lire : David Govrin évoque les défis du Maroc et d’Israël

« Je n’ai pas de racines marocaines, mais c’est très spécial d’être au Maroc… L’hospitalité marocaine est extraordinaire et il est agréable d’être dans un endroit où la tolérance et la coexistence sont des valeurs très profondes », a soutenu le diplomate israélien. « Dans la plupart des pays du Moyen-Orient, quand on parle de tolérance et de coexistence, c’est quelque chose d’abstrait. Ici, c’est très palpable. La coexistence entre Juifs et Arabes est très claire… », a-t-il déclaré.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Diplomatie - Israël - Palestine - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc : manifestation contre l’intervention israélienne à Jérusalem

Des dizaines de Marocains ont manifesté vendredi à Rabat pour dénoncer l’intervention israélienne à Jérusalem-Est, sur l’esplanade de la mosquée, ayant fait au moins 153 blessés...

David Govrin : « Le Maroc peut servir de médiateur entre Israël et le Hamas »

David Govrin, chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat estime que le Maroc peut servir de médiateur entre son pays et le Hamas. Un rôle que le royaume a joué par le passé.

Nouvelle manifestation contre l’attaque israélienne à Jérusalem au Maroc

De nombreux Marocains ont répondu à l’appel du Groupe d’action national pour la Palestine qui a organisé, à l’occasion de la Journée d’Al-Qods vendredi, un sit-in devant le...

Le Maroc condamne l’attaque israélienne à Jérusalem

Le Maroc a convoqué le chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat, David Govrin, pour lui notifier qu’il condamne les incidents survenus à la mosquée Al Aqsa à Jérusalem.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Mohammed VI et le pari gagnant de l’ouverture en Afrique

Le Maroc a connu une croissance économique assez soutenue depuis 2000, après l’accession au trône du roi Mohammed VI. Le royaume prend des mesures pour attirer les investissements étrangers et devenir une grande puissance régionale.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.