Recherche

Décès du journaliste Fahd Yata : une grande perte pour la profession

© Copyright : DR

12 décembre 2021 - 16h00 - Maroc - Par: S.A

Le journaliste Fahd Yata, fondateur, directeur et éditorialiste de « La Nouvelle Tribune », est décédé samedi 11 décembre 2021 à l’âge de 69 ans, après une longue maladie. La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) pleure une grande plume de la presse marocaine.

Le monde de la presse est en deuil. La famille du journaliste Fahd Yata a annoncé son décès samedi 22 décembre, rapporte la MAP. Frère jumeau de Nadir Yata, éminent journaliste décédé en 1996, et fils d’Ali Yata (1920-1997), l’ancien Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS), le défunt commence sa carrière au quotidien Al Bayane.

Par la suite, Fahd Yata devient rédacteur en chef du magazine Tijaris, du mensuel Enjeux et de La Vie Économique. En 1995, il crée son propre organe de presse : l’hebdomadaire La Nouvelle Tribune et lance plus tard sa version numérique en 2011. Il est nanti d’un doctorat en relations internationales, d’une maîtrise de droit et d’un diplôme de sciences politiques de l’Université Paris I, Panthéon Sorbonne.

À lire : Décès du journaliste marocain Khalid Jamaï

Le décès de Fahd Yata est « une grande perte pour la profession », indique la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) dans un communiqué. Elle a salué la mémoire de l’une des figures de la presse marocaine et d’une grande plume de la presse marocaine depuis des années. En ce moment de douleur, la fédération présente ses vives condoléances à la veuve du défunt, à son fils ainsi qu’à toute sa famille et à ses proches.

Mots clés: Décès , Médias

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact