Maroc : pour avoir dénoncé la corruption au sein de la police, un informateur menacé ?

10 mars 2019 - 17h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Un informateur menacé lui et sa famille à cause de ses services rendus aux forces de l’ordre, vient dans une vidéo de dénoncer plusieurs responsables corrompu de la police de Salé, tout en demandant protection.

Cet informateur explique que les policiers et haut-gradés à qui il aurait maintes fois rendus service l’ont laissé tomber une fois qu’ils n’ont plus eu besoin de lui, le laissant ainsi en danger lui et sa famille.

Selon Al Massae qui dévoile cette information, il a aussi indiqué nommément plusieurs policiers selon lui corrompus qui reçoivent des pots-de-vin de la part de trafiquants en tous genres, cela à Salé, dans le quartier d’Oulad Moussa. Il aurait même des enregistrements sonores étayant ses accusations.

Certains responsables lui auraient par ailleurs demandé, après des arrestations d’individus, d’approcher ces derniers en tant que facilitateur pour leur proposer la liberté ou des accusations revues à la baisse en contrepartie de sommes d’argent. Et il s’exécutait.

Abdellatif Hammouchi, le directeur de la DGSN (Direction générale de la sûreté nationale) a ordonné qu’une enquête, administrative et judiciaire, soit ouverte pour démêler toute cette histoire, établir les responsabilités et sanctionner ou envoyer les policiers véreux derrière les barreaux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Corruption - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Abdellatif Hammouchi

Aller plus loin

Un commissaire de police interpellé pour corruption à Rabat

Une enquête judiciaire a été diligentée, lundi, à l’encontre d’un commissaire principal de police judiciaire exerçant dans un district de sûreté à Rabat, pour soupçon de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Corruption au Maroc : arrestation d’un ex-ministre, un avertissement pour les responsables ?

Après l’arrestation jeudi de Mohamed Moubdii, député du Mouvement populaire (MP) et ancien ministre, pour des crimes financiers présumés, des voix s’élèvent pour appeler le gouvernement marocain à renforcer sa lutte contre la corruption et...

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Hafid Derradji accuse la CAF de corruption à cause du Maroc

Le commentateur sportif algérien de beIN Sports, Hafid Derradji, affirme que la Confédération africaine de football (CAF) a attribué l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 au Maroc et n’hésite pas à accuser l’organisation de...

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...