Diplomate algérien : le Makhzen est « calculateur, cynique, versatile et revanchard »

20 mars 2022 - 18h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Algérie condamne le changement de position de l’Espagne sur le Sahara qu’elle considère comme une « deuxième trahison » après celle de 1975. Elle assure n’avoir pas été informée de ce « vil marchandage » entre le Maroc et l’Espagne.

L’Algérie dénonce les propos du ministre espagnol des Affaires étrangères qui, à différentes occasions, a déclaré à la presse qu’il entretient des « relations fluides avec son homologue algérien avec qui il aborde tous les sujets », laissant croire que les autorités algériennes étaient informées du changement de position de l’Espagne sur le Sahara, indique une source diplomatique algérienne à Echorouk.

À lire : Après le Maroc, l’Espagne sur le point d’entrer en crise avec l’Algérie

« Il s’agit, à l’évidence, d’un mensonge enrobé d’ambiguïté intentionnelle pour tenter de calmer les préoccupations légitimes soulevées par la classe politique espagnole à l’occasion de cette volte-face peu glorieuse qui est synonyme de plate soumission à la capacité de nuisance du Maroc (migration, Ceuta et Melilla, Canaries…) », précise la même source, soulignant que les autorités algériennes n’ont été, à aucun moment et à quelque niveau que ce soit, informées de ce « vil marchandage » conclu avec le Maroc « sur le dos du peuple sahraoui ».

À lire : Réaction de l’Algérie sur la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara

Et d’ajouter : « Les gains escomptés par Madrid en ce qui concerne le respect de l’intégrité territoriale de l’Espagne et de sa souveraineté sur Ceuta et Melilla ne seront jamais garantis face à un makhzen calculateur, cynique, versatile et revanchard et qui n’hésitera pas à recourir, à nouveau, à l’utilisation du chantage de l’immigration clandestine comme instrument de pression ».

L’Algérie, « surprise » par ce brusque revirement de position de « l’ex-puissance administrante du Sahara, a décidé le rappel de son ambassadeur à Madrid pour consultations avec effet immédiat », a annoncé samedi le ministère algérien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Sujets associés : Espagne - Algérie - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Aller plus loin

L’Espagne change sa position sur le Sahara

C’est une réaction attendue depuis de longs mois par les autorités marocaines et qui augure sans doute un retour à la normale dans les relations entre le Maroc et l’Espagne....

Sahara : l’Algérie rappelle son ambassadeur à Madrid

L’Algérie ne digère pas le changement de position de l’Espagne sur le Sahara. Elle vient de rappeler son ambassadeur à Madrid pour consultations.

Réaction de l’Algérie sur la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara

Les réactions s’enchaînent après l’annonce de la nouvelle position de l’Espagne au sujet de la question du Sahara. L’Algérie, protectrice du Polisario, dénonce « une 2ᵉ trahison...

L’Algérie accuse le Maroc d’être derrière le rapport de l’UNICEF

Le Maroc est une fois de plus dans le viseur de l’Algérie. Cette dernière l’accuse d’avoir orienté le rapport de l’UNICEF sur les conditions de vie des jeunes algériens qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Le Polisario craint les drones marocains

Le Polisario se plaint de l’utilisation par le Maroc de drones chinois contre ses milices dans le Sahara.