Recherche

Doing business : le Maroc s’éloigne du top 50

© Copyright : DR

9 octobre 2020 - 06h40 - Economie - Par: I.L

Longtemps décidé à rejoindre le top 50 du classement du Doing business, le Maroc semble s’en éloigner. La crise sanitaire due au coronavirus et certains paramètres risquent de porter un coup à cette ambition.

Les 7 places gagnées par le Royaume dans le classement Doing business 2020 ne sont plus déterminants dans la réussite de ce challenge, même si le pays (53e) a fait des efforts remarquables dans le domaine de la facilitation des affaires où il s’illustre avec de belles performances. Classé 1er en Afrique du Nord et 3e dans la région MENA, le Maroc occupe la 1ere place en Afrique de l’Ouest et s’aligne à la 3e place sur le Continent.

Outre l’effort réalisé au niveau de la facilitation des affaires, le Maroc a perdu des points avec la dégradation des Investissements directs étrangers (IDE), rapporte Ecoactu. Les réformes qu’il comptait mettre en œuvre il y a un an ont été mises à mal par la crise sanitaire. Pour réussir le challenge du top 5O, le Maroc devra assurer en quelques mois la levée des contraintes liées aux questions juridiques, celles de l’accès au financement surtout des petites et moyennes entreprises, et à la réduction de l’informalité. A cela s’ajoutent l’adaptation du code du travail, la réforme des centres régionaux d’investissement et la mise en place d’un système d’encouragement des innovations.

Si du côté du climat des affaires, des efforts sont faits pour identifier les recettes qui permettraient de surmonter l’engourdissement qui a affecté, à la fois, le pays et ses principaux partenaires, la simplification et de la dématérialisation des procédures administratives ainsi que des échanges de données informatiques (EDI) devraient être une réalité grâce à la lutte contre la corruption, qui s’avère être un défi impossible à réaliser.

Mots clés: Classement , Doing Business

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact