Léger recul du Maroc dans le classement 2020 de prospérité des pays

21 novembre 2020 - 14h00 - Ecrit par : I.L

Le Maroc vient de perdre deux places dans le classement 2020 de prospérité des pays. Le Royaume occupe la 96e place sur les 167 pays analysés, avec un score global de 54,9.

Dans ce classement, le Maroc a perdu 2 places par rapport à l’année dernière, mais il en gagne 4 par rapport à 2010. Il s’agit d’une initiative du Legatum Institute, un think-tank indépendant basé à Londres. Plusieurs critères sont pris en compte dans le cadre de ce classement à savoir la santé, l’éducation, le capital social, la protection des investisseurs, l’éducation, l’intégrité du gouvernement et la pollution de l’air, etc…

Au niveau de la région MENA, le royaume se positionne à la 10ᵉ place sur 19 pays, soit un recul de 4 places par rapport à 2010. S’agissant de l’accès au marché et d’infrastructure par rapport à 2010, le Maroc a connu une avancée remarquable en progressant de 13 rangs au niveau mondial. En ce qui concerne son environnement d’investissement, il a bénéficié de 13 places depuis 2010 et se classe à la 65ᵉ place. Quant aux progrès réalisés dans les conditions des entreprises, le pays a engrangé 34 places et se hisse au 61ᵉ rang mondial.

Le rapport précise que le Maroc a progressé de 13 rangs au niveau mondial, en matière d’accès au marché et d’infrastructure par rapport à 2010, en raison de l’amélioration significative de ses infrastructures, en particulier son marché concurrentiel de la téléphonie mobile, qui a amélioré l’accès à internet de haute qualité. Il a également progressé de 19 places depuis 2010, au 65ᵉ rang, pour son environnement d’investissement, à la suite de réformes importantes renforçant les droits de propriété intellectuelle et des investisseurs.

La plupart des progrès ont été réalisés dans les conditions des entreprises, en hausse de 34 places au 61ᵉ rang mondial, principalement en raison de la réduction du temps que les entreprises passent à se conformer à la réglementation, selon la note relative au Maroc. Par ailleurs, le niveau du capital social s’est largement dégradé, renvoyant le pays à la 164ᵉ place sur la base de ce critère. Si les scores de la gouvernance et de l’environnement naturel ont reculé, le secteur sanitaire a stagné par rapport à 2010.

Tags : Classement - Développement

Aller plus loin

Eolien : le Maroc, dans le top africain

Le Maroc occupe la 3ᵉ place dans le domaine de l’énergie éolienne sur le continent africain.

Le Maroc, un des pays préférés des leaders d’opinion

Le Maroc se classe deuxième sur la liste des pays préférés des leaders d’opinion derrière l’Afrique du Sud. C’est ce qu’indique, vendredi 7 février à Paris, Africaleads 2019-2020,...

Compétences en anglais : voici la place du Maroc

Bien que l’anglais soit de plus en plus pratiqué au Maroc, le niveau du royaume dans la maîtrise de la langue est inférieur à d’autres pays. Sur 100 pays analysés, le Maroc occupe...

Nous vous recommandons

Hôtellerie : une pluie de récompenses pour Marrakech

La cité ocre est une fois de plus placée sous les projecteurs. Plusieurs hôtels marrakchis ont été récompensés grâce à leur excellence dans le domaine du tourisme et du bien-être, après un vote des professionnels du secteur. Les détails ...

Le zoo de Rabat présente les lionceux de l’Atlas (vidéo)

Il y a environ quatre mois, le Jardin zoologique de Rabat a vu la naissance de cinq nouveaux lionceaux de l’Atlas, appartenant à une espèce éteinte à l’état sauvage. Ils s’ajoutent aux 29 lions qui vivent déjà sur les 25 hectares de cet...

Le dirham avance face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,20 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain au cours de la période allant du 1ᵉʳ au 07 juillet 2021. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...

MRE : l’opération Marhaba pour redynamiser le tourisme marocain

Suspendue pendant deux ans à cause de la pandémie de Covid-19, l’opération Marhaba a été relancée au grand bonheur des Marocains résidant de l’étranger qui rentrent au pays pour passer les vacances en famille ou revoir leurs parents, mais aussi des...

Fin du gazoduc Maghreb-Europe : la décision algérienne n’affectera pas le Maroc

La décision algérienne relative au non-renouvellement du contrat sur le gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc et reliant l’Algérie à l’Espagne ne produira pas un impact significatif sur Rabat. C’est du moins ce qu’affirme une source diplomatique...

Trois orpailleurs mauritaniens tués dans une attaque marocaine au Sahara

Un bombardement aérien enregistré lundi dans le sud-est du Sahara aurait tué trois orpailleurs mauritaniens et fait quatre blessés. Certains observateurs mauritaniens soupçonnent le Maroc d’être l’auteur de cette nouvelle...

Ramtane Lamamra accuse le Maroc de « terrorisme d’Etat »

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, réitère les accusations contre le Maroc au sujet de la présumée attaque qui aurait causé la mort de trois routiers algériens.

Les opérateurs tunisiens affluent au Maroc

Des entreprises tunisiennes s’installent de plus en plus au Maroc pour diversifier leurs marchés, estimant que le royaume offre de meilleures conditions de croissance.

Maroc : appels au boycott des produits français

Des appels au boycott des produits français ont été lancés au Maroc suite à la décision de la France de réduire à 50 %l’octroi des visas pour les Marocains et à celle de la justice européenne relative à l’annulation de deux accords de libre-échange portant sur...

Omicron : vers une reprise de l’enseignement à distance au Maroc ?

La vitesse de propagation du variant omicron au Maroc pourrait obliger les autorités à étendre l’enseignement à distance en vigueur dans certaines régions, à l’ensemble du pays. Plusieurs écoles et missions étrangères ont déjà fermé leurs portes, préférant...