Le Maroc, 96ᵉ pays le plus prospère en 2023

17 mars 2023 - 07h20 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Maroc est 96ᵉ le plus prospère, selon Legatum Prosperity Index 2023. Plusieurs critères tels que la croissance économique, le niveau de l’éducation, la santé, le bien-être et la qualité de vie des citoyens ont été pris en compte pour dresser ce classement.

Sur 167 pays analysés, Legatum Institute a placé le Maroc au 96ᵉ rang dans son dernier classement de l’Indice de prospérité et au 10ᵉ dans la région MENA, après Israël, les Émirats arabes Unis, le Qatar, le Koweit, le Bahreïn, Oman, l’Arabie Saoudite, la Jordanie et la Turquie. De tous les critères, le Maroc a enregistré son meilleur score dans le secteur de l’économie verte (55ᵉ mondial) et en matière de circulation des produits (57ᵉ) grâce à l’existence d’infrastructures de taille.

À lire : Léger recul du Maroc dans le classement 2020 de prospérité des pays

Le royaume est également classé 55ᵉ parmi les pays qui ont connu une forte amélioration de l’environnement d’investissement. Mais en ce qui concerne la gouvernance et la santé, le Maroc est respectivement 89ᵉ et 86ᵉ. Il faut dire que sur les 167 pays, c’est le Danemark qui prend la tête du classement, suivi de la Norvège et de la Suède.

Sujets associés : Croissance économique - Classement - Développement

Aller plus loin

Le Maroc progresse dans l’Indice mondial de l’innovation

Le Maroc Fait un bond de dix places dans le dernier classement de l’innovation et passe de la 77ᵉ place à la 67ᵉ sur les 132 économies évaluées, selon la dernière édition du...

Investissements directs des étrangers : le Maroc, 3ᵉ meilleure destination mondiale

Le Maroc fait partie des pays qui reçoivent le plus d’investissements directs étrangers (IDE) dans le monde, se positionnant à la troisième place d’un classement dominé par le...

Le Maroc, un des pays préférés des leaders d’opinion

Le Maroc se classe deuxième sur la liste des pays préférés des leaders d’opinion derrière l’Afrique du Sud. C’est ce qu’indique, vendredi 7 février à Paris, Africaleads...

Le Maroc, 5e pays le plus riche en Afrique

Dans le nouveau classement des pays africains les plus riches, publié par la Banque mondiale, le Maroc figure à la 5ᵉ place. Sans surprise, les États-Unis et la Chine sont à la...

Ces articles devraient vous intéresser :

La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Les recommandations de la banque mondiale au Maroc

La banque mondiale a formulé quelques recommandations consignées dans son dernier rapport sur le climat et le développement (CCDR) du Maroc.

Croissance : le Maroc surpasse l’Algérie et la Tunisie

Après « une douloureuse récession du secteur agricole victime d’une sécheresse historique », le Maroc devrait avoir une croissance économique de 3,2 % cette année, contre +1,3 % l’année dernière, et légèrement au-dessus de la moyenne (3 %) de la région...

Les transferts des MRE ne connaissent pas la crise

À fin juin 2022, les Marocains résidant à l’étranger ont transféré 2,7 MMDH de plus que la même période en 2021, soit une augmentation de 6 %.

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

Le Maroc a besoin de « tous ses enfants établis à l’étranger », dixit Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a appelé à « la création d’un mécanisme chargé d’accompagner les compétences et les talents marocains à l’étranger, d’appuyer leurs initiatives et leurs projets ». Le message du roi prend en compte les Marocains disséminés dans les...