Douanes de Sebta et Melilla : le Maroc freine, l’Espagne insiste

12 juin 2023 - 18h50 - Espagne - Ecrit par : P. A

Alors que l’Espagne souhaite la réouverture rapide des douanes commerciales à Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau de douane à Sebta, le Maroc, lui, use de subterfuges pour prolonger les délais et retarder, voire empêcher l’ouverture de ces postes douaniers.

Les négociations entre l’Espagne et le Maroc en vue de l’ouverture des douanes commerciales à Sebta et Melilla tardent à aboutir. Depuis avril 2022 que les deux pays ont convenu de rouvrir la douane de Melilla, fermée unilatéralement par le Maroc en août 2018, et de créer un bureau de douane à Sebta, seulement trois tests pilotes ont été réalisés aux frontières. Selon le calendrier établi par les deux parties, et contenue dans la « feuille de route » de leurs relations, il reste encore beaucoup de contraintes à lever avant l’ouverture de ces douanes.

À lire : Douanes commerciales : la mauvaise foi du Maroc dénoncée

Des lettres échangées entre les douaniers marocains et espagnols au cours de ces derniers mois, et auxquels El País a eu accès, montrent que le calendrier convenu n’a pas été respecté, notamment à cause du Maroc qui joue sur les délais. Alors que l’Espagne insiste pour réaliser d’autres essais pilotes et passer à la phase définitive, le Maroc estime que les essais réalisés ne sont pas « concluants » et demande à en faire davantage « avant d’envisager toute autre opération ». Le royaume demande aussi à l’Espagne de renforcer son action dans la lutte contre la contrebande.

À lire : Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Mais l’installation des douanes à Sebta et Melilla, qui devrait conduire à la normalisation du trafic de marchandises, signifierait la reconnaissance tacite par le Maroc de la souveraineté de l’Espagne sur les deux villes autonomes qu’il ne cesse de revendiquer et qu’il a récemment qualifié de « villes marocaines ». Avec les élections anticipées du 23 juillet, de nouvelles incertitudes planent sur la poursuite des négociations pour l’ouverture de ces douanes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Douane marocaine

Aller plus loin

Le Maroc et l’Espagne en discussion pour l’ouverture d’une douane commerciale à Sebta

Le Maroc et l’Espagne « continuent de travailler » sur les modalités de mise en place d’un bureau de douanes commerciales à la frontière de Tarajal à Sebta.

Douanes commerciales : la mauvaise foi du Maroc dénoncée

L’Espagne et le Maroc n’arrivent pas à trouver un accord concernant la réouverture de la douane commerciale de Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau à Sebta. Un point...

Du nouveau sur la douane commerciale de Sebta

Le bureau des douanes commerciales qui sera prochainement ouvert à la frontière de Sebta avec le Maroc, aura des horaires limités et un personnel réduit dédié au contrôle des...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

Retraités MRE : les conditions d’octroi de l’abattement de 90% (douane)

Depuis plusieurs années maintenant, la douane marocaine a mis en place un abattement de 90 % pour les MRE retraités souhaitant dédouaner leur véhicule au Maroc. Pour ce faire, plusieurs conditions sont requises comme expliqué dans le dernier guide...

Jet-skis, bateaux de plaisance... que dit la douane marocaine ?

La douane marocaine a mis en place un régime d’admission temporaire pour les moyens de transport maritimes privés, en particulier les bateaux de plaisance, appartenant à des personnes résidant à l’étranger.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Douane marocaine : voici le guide des MRE 2023 (à télécharger)

L’Administration des Douanes et impôts indirects a récemment dévoilé son nouveau guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger.

MRE : Vacances gâchées par des tracasseries administratives

C’est avec un sentiment mêlé de lassitude et de colère que les Marocains résidant à l’étranger (MRE) vont commencer à débarquer dans les ports marocains dans les prochains jours.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Le MRE a-t-il le droit de vendre sa voiture au Maroc ?

Le Marocain résidant à l’étranger (MRE) a tout à fait le droit de vendre son véhicule lors de ses vacances au Maroc. Nous parlons, ici, de la période de l’admission temporaire de 6 mois, autorisée par les services de la Douane. Deux situations se...