Douanes de Sebta et Melilla : le Maroc freine, l’Espagne insiste

12 juin 2023 - 18h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

Alors que l’Espagne souhaite la réouverture rapide des douanes commerciales à Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau de douane à Sebta, le Maroc, lui, use de subterfuges pour prolonger les délais et retarder, voire empêcher l’ouverture de ces postes douaniers.

Les négociations entre l’Espagne et le Maroc en vue de l’ouverture des douanes commerciales à Sebta et Melilla tardent à aboutir. Depuis avril 2022 que les deux pays ont convenu de rouvrir la douane de Melilla, fermée unilatéralement par le Maroc en août 2018, et de créer un bureau de douane à Sebta, seulement trois tests pilotes ont été réalisés aux frontières. Selon le calendrier établi par les deux parties, et contenue dans la « feuille de route » de leurs relations, il reste encore beaucoup de contraintes à lever avant l’ouverture de ces douanes.

À lire : Douanes commerciales : la mauvaise foi du Maroc dénoncée

Des lettres échangées entre les douaniers marocains et espagnols au cours de ces derniers mois, et auxquels El País a eu accès, montrent que le calendrier convenu n’a pas été respecté, notamment à cause du Maroc qui joue sur les délais. Alors que l’Espagne insiste pour réaliser d’autres essais pilotes et passer à la phase définitive, le Maroc estime que les essais réalisés ne sont pas « concluants » et demande à en faire davantage « avant d’envisager toute autre opération ». Le royaume demande aussi à l’Espagne de renforcer son action dans la lutte contre la contrebande.

À lire : Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Mais l’installation des douanes à Sebta et Melilla, qui devrait conduire à la normalisation du trafic de marchandises, signifierait la reconnaissance tacite par le Maroc de la souveraineté de l’Espagne sur les deux villes autonomes qu’il ne cesse de revendiquer et qu’il a récemment qualifié de « villes marocaines ». Avec les élections anticipées du 23 juillet, de nouvelles incertitudes planent sur la poursuite des négociations pour l’ouverture de ces douanes.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Melilla - Douane marocaine

Aller plus loin

Du nouveau sur la douane commerciale de Sebta

Le bureau des douanes commerciales qui sera prochainement ouvert à la frontière de Sebta avec le Maroc, aura des horaires limités et un personnel réduit dédié au contrôle des...

Douanes commerciales : la mauvaise foi du Maroc dénoncée

L’Espagne et le Maroc n’arrivent pas à trouver un accord concernant la réouverture de la douane commerciale de Melilla et l’ouverture d’un nouveau bureau à Sebta. Un point...

Douane commerciale : un député espagnol se plaint du Maroc auprès de l’UE

Le député européen de Ciudadanos, Jordi Cañas, a dénoncé le Maroc devant la Commission européenne pour avoir fermé depuis plus de 2 ans le bureau des douanes commerciales de...

Le Maroc et l’Espagne en discussion pour l’ouverture d’une douane commerciale à Sebta

Le Maroc et l’Espagne « continuent de travailler » sur les modalités de mise en place d’un bureau de douanes commerciales à la frontière de Tarajal à Sebta.

Ces articles devraient vous intéresser :

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Appareils électroménagers au Maroc : une flambée des prix à prévoir

Une augmentation significative des droits d’importation sur certains petits appareils électriques vient d’être votée par la Chambre des représentants. Ce vote va entraîner une forte augmentation des prix.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Maroc : les recettes douanières continuent d’augmenter

À fin juin dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 41,6 milliards de dirhams, en hausse de 22,9 % par rapport aux chiffres de l’année dernière.

La douane marocaine durcit les contrôles dans les aéroports

La douane marocaine va désormais taxer les objets, marchandises et cadeaux d’une valeur supérieure à 2 000 dirhams à l’entrée et à la sortie des aéroports dans le cadre de nouvelles mesures restrictives.

Rabat-Salé-Kénitra : plus de 20 tonnes de drogue partent en fumée

Depuis le début de l’année, les services régionaux des douanes de Rabat-Salé-Kénitra ont déjà détruit plus de 20 tonnes de drogues saisies lors des différents contrôles effectués dans la région.