Dounia Batma reste en prison

17 juin 2024 - 16h30 - Culture - Ecrit par : S.A

La rumeur selon laquelle la chanteuse marocaine Dounia Batma aurait obtenu la grâce royale et aurait même quitté la prison de l’Oudaya à Marrakech est complètement fausse.

Dounia Batma désormais libre de ses mouvements !? Alors que des pages dédiées aux nouvelles des célébrités ont rapporté que la chanteuse a obtenu une grâce royale à l’occasion de l’Aïd al-Adha, et quitté la prison d’Al Oudaïa à Marrakech, il s’avère que suite à la publication par le ministère de la Justice de la liste des personnes graciées par le roi Mohammed VI, le nom de l’interprète de Kharboucha n’y figure pas.

À lire :Grâce royale au profit de Dounia Batma ?

Dounia avait écopé d’un an de prison et d’une amende de 10 000 dirhams dans le cadre de l’affaire « Hamza mon Bb ». En janvier dernier, la brigade de la police judiciaire avait arrêté la chanteuse dans un appartement du boulevard Moulay Youssef à Casablanca, où elle avait trouvé refuge après avoir appris la mise en exécution du jugement prononcé contre elle. Elle avait été ensuite conduite à la prison Oudaya à Marrakech pour y purger sa peine. La chanteuse avait entre-temps demandé une grâce royale. Ses avocats avaient mené des démarches légales dans ce sens, mais le tribunal avait rejeté la requête.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Dounia Batma - Prison - Marrakech - Grâce royale

Aller plus loin

Dounia Batma déboutée par la justice

La plainte pour insultes, diffamation et chantage sur les réseaux sociaux déposée par la chanteuse marocaine Dounia Batma et sa sœur Ibtissam contre le youtubeur Reda El...

Grâce royale au profit de Dounia Batma ?

La chanteuse marocaine Dounia Batma qui purge une peine de un an de prison à Marrakech pourrait bénéficier de la grâce royale à l’occasion de la célébration de l’Aïd al-Adha.

Dounia Batma en prison : son ex-mari veut obtenir la garde des enfants

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma, veut profiter de l’incarcération de la chanteuse pour obtenir la garde de leurs filles.

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Enfants de Dounia Batma : Mohamed Al Turk dénonce une exploitation sur les réseaux sociaux

Mohamed Al Turk, l’ex-mari de Dounia Batma actuellement en détention, reproche à la sœur de l’actrice marocaine, Ibtissam, de chercher à gagner la sympathie des Marocains en publiant des photos de leurs filles, Ghazal et Laila Rose, sur les réseaux...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Dounia Batma et Saïda Charaf : Latifa Raafat s’en mêle

L’artiste marocaine Latifa Raafat a appelé à la tolérance ses consœurs Dounia Batma et Saïda Charaf, actuellement en conflit judiciaire devant le tribunal de première instance de Marrakech.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :

La chanteuse Ibtissam Tiskat dévoile son calvaire

La chanteuse marocaine Ibtissam Tiskat affirme avoir été victime de harcèlement de la part d’une collègue. Il s’agirait de Dounia Batma ou Fadwa El Maliki.

Dounia Batma attaque, son ex-mari contre-attaque

Le producteur bahreïni Mohamed Al-Turk a répondu aux accusations de complot portées contre lui par son ex-épouse, la chanteuse marocaine Dounia Batma impliquée dans l’affaire « Hamza mon bb ».

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.