Recherche

Drapeau marocain brûlé : les détenus du Hirak condamnent l’acte

© Copyright : DR

1er novembre 2019 - 17h00 - Maroc

Les détenus du Hirak, ainsi que leurs familles, ont vivement condamné les personnes ayant brûlé la drapeau marocain lors d’une manifestation qui s’est déroulée à Paris.

L’Association présidée par Ahmed Zefzafi indique que les personnes ayant brûlé le drapeau national ne les représentent pas et ne représentent pas les détenus.

« Nos attitudes étaient claires en période du Hirak, lorsque nous étions écoutés, au moment du jugement, et même maintenant. Nous avons injustement été emprisonnés pendant de nombreuses années », rappelle le message des détenus lu par Ahmed Zefzafi.

Dans le même texte, les familles des détenus n’ont pas manqué de réitérer leur souhait de « voir [leurs] enfants libres dans un avenir proche », et de rappeler la déclaration de la mère du détenu, Nabil Ahamjik, en grève de la faim depuis plusieurs semaines.

Selon les détenus, cette marche qu’ils ont appelée de leurs vœux dans la capitale française se voulait « en commémoration du troisième anniversaire de la mort du martyre de Mohsin Fikri ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact