Drapeau marocain brûlé : les détenus du Hirak condamnent l’acte

1er novembre 2019 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les détenus du Hirak, ainsi que leurs familles, ont vivement condamné les personnes ayant brûlé la drapeau marocain lors d’une manifestation qui s’est déroulée à Paris.

L’Association présidée par Ahmed Zefzafi indique que les personnes ayant brûlé le drapeau national ne les représentent pas et ne représentent pas les détenus.

« Nos attitudes étaient claires en période du Hirak, lorsque nous étions écoutés, au moment du jugement, et même maintenant. Nous avons injustement été emprisonnés pendant de nombreuses années », rappelle le message des détenus lu par Ahmed Zefzafi.

Dans le même texte, les familles des détenus n’ont pas manqué de réitérer leur souhait de « voir [leurs] enfants libres dans un avenir proche », et de rappeler la déclaration de la mère du détenu, Nabil Ahamjik, en grève de la faim depuis plusieurs semaines.

Selon les détenus, cette marche qu’ils ont appelée de leurs vœux dans la capitale française se voulait « en commémoration du troisième anniversaire de la mort du martyre de Mohsin Fikri ».

Sujets associés : Prison - Guerre du Rif - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les Marocains condamnent l’acte des séparatistes du Rif à Betz

Les Marocains se sont insurgés contre l’attitude des séparatistes du Rif qui ont brûlé et piétiné le drapeau marocain et des photos du roi Mohammed VI, dimanche 19 janvier 2020, près...

La France réagit à la condamnation des membres du Hirak

Par la voix d’Agnès von der Mühll, le ministère des Affaires étrangères français a réagi mercredi à la condamnation des membres du Hirak par la chambre criminelle de la Cour d’appel de...

Sanctions après une vidéo de Nasser Zefzafi

Une enquête a été ouverte au sujet de la vidéo sur Facebook, attribuée au détenu du Hirak, Nasser Zefzafi, indique un communiqué de la DGPAR.

Les détenus du Hirak d’Al Hoceima n’ont pas été victimes de mauvais traitements

La Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a tenu à informer l’opinion publique des bonnes conditions d’incarcération dont jouissent les détenus...

Nous vous recommandons

Prison

Maroc : un célèbre imam en prison pour crimes sexuels

Accusé d’avoir exploité sexuellement des femmes — certaines sont mariées — à qui il promettait la guérison, un célèbre imam pratiquant la roqya chariya a été arrêté à Tlat Loulad, puis placé en détention...

Belgique : deux Marocains s’évadent de la prison d’Arlon

Deux Marocains en séjour irrégulier en Belgique ont réussi à s’évader de la prison d’Arlon le soir du réveillon tandis qu’un troisième, un Libyen, a été freiné dans son élan. Ils auraient bénéficié d’une aide...

France : un ancien militaire condamné pour trafic d’armes avec le Maroc

Condamné à 3 ans de prison avec sursis pour vente d’armement illégale au Maroc et à d’autres pays africains, un ancien membre des commandos de la marine a bénéficié d’une réduction de peine devant la cour d’appel de...

Projet d’attentat à Villejuif : prison à perpétuité pour Sid-Ahmed Ghlam

L’ancien étudiant algérien, Sid-Ahmed Ghlam, 29 ans, a écopé, jeudi, d’une peine d’emprisonnement à perpétuité assortie d’une peine de sûreté de 22 ans et d’une interdiction définitive de séjour sur le territoire français. La cour d’assises spéciale l’a reconnu...

Trafic de notes : des arrestations à Settat

La cour d’appel de Settat a ordonné la mise en détention d’un employé de la faculté des sciences juridiques et politiques de Settat et d’un ancien élève de la même faculté, accusés de falsification de points d’examens et de commerce de documents de...

Guerre du Rif

Des épaves de la guerre du Rif découvertes au large d’Al Hoceima

Six chercheurs marocains de l’Université Abdelmalek Essaâdi à Tétouan ont mené une étude sur la détection et la cartographie des débris de navires au large d’Al Hoceima, où plusieurs bateaux ont coulé pendant la Guerre du...

L’Espagne refuse de reconnaître sa responsabilité dans la guerre du Rif

Des messages circulant ces derniers temps sur les réseaux sociaux affirment que l’Espagne va verser 100 millions d’euros au Maroc en guise d’indemnisation pour la guerre du Rif. Il s’agirait d’un...

Guerre du Rif : l’Espagne appelée à indemniser le Maroc

Le parti ERC de la gauche républicaine de Catalogne a appelé l’Espagne à s’excuser auprès du Maroc pour avoir utilisé du gaz chimique lors la guerre du Rif, qui a fait des milliers de morts dans les rangs des...

Une proposition de loi pour amnistier les détenus du Hirak du Rif

Les députés vont bientôt examiner une nouvelle proposition de loi relative aux détenus du Hirak du Rif. Le texte déposé par la secrétaire générale du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, propose de leur accorder l’amnistie...

L’Espagne doit s’excuser pour les armes chimiques dans le Rif

Deux partis politiques ont réclamé au gouvernement espagnol une condamnation et des excuses officielles pour l’utilisation militaire d’agents chimiques contre la population civile pendant la guerre du...

Hirak - Manifestations à Al hoceima

L’appel de HRW au roi Mohammed VI

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a demandé au Maroc d’abandonner les poursuites judiciaires contre l’activiste rifain, Rabia al Ablaq. Ce dernier est poursuivi pour un délit d’offense au roi Mohammed VI à qui « il aurait manqué de respect dans des...

Deux séparatistes rifains arrachent le drapeau marocain à l’ambassade du Maroc à Berlin

Deux séparatistes rifains ont tenté de profaner, samedi 24 avril, le drapeau marocain à l’ambassade du Maroc à Berlin avant d’être mis en déroute. Cette tentative a eu lieu au lendemain de la décision de Nasser Zefzafi, leader du mouvement du Hirak du Rif de...

Nasser Zefzafi quitte la prison pour la première fois

Condamné en 2019 à 20 ans de réclusion ferme, le militant rifain, Nasser Zefzafi, a quitté pour la première fois, vendredi, la prison Tanger 2. Le leader du Hirak du rif a été autorisé à rendre visite à sa mère, atteinte d’un cancer à un stade...

Nasser Zefzafi prêt à négocier

Nasser Zefzafi et les autres détenus du Hirak du Rif acceptent de négocier avec les autorités marocaines en vue de clore définitivement le dossier qui les concerne.

Maroc : des prisonniers du Hirak du Rif libérés

Un communiqué du ministère de la Justice a annoncé qu’à l’occasion de la Fête du Trône, le Roi Mohammed VI a gracié 1446 prisonniers, parmi lesquels ceux du Hirak du Rif.