Ils utilisent des voitures de location pour distribuer la drogue à Marrakech

8 février 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les gendarmes de Berrechid ont réussi à démanteler un réseau de trafic de cocaïne qui louait des voitures pour distribuer de la drogue, à Marrakech, Casablanca, et à interpeller par la même occasion l’un des trafiquants. Des avis de recherche ont été lancés pour retrouver six autres individus impliqués dans cette affaire.

Il a fallu que le propriétaire d’une agence de location de voitures dépose une plainte contre un client pour que ce réseau soit démantelé. Cet homme avait loué deux voitures et n’a plus donné de signe après l’expiration du délai de location, rapporte Assabah. Les services judiciaires de la gendarmerie ont mené des investigations qui se sont avérées fructueuses. Ils ont pu localiser une première voiture à l’aide du GPS. Lors de sa fouille, ils ont saisi 90 grammes de cocaïne, une balance numérique, ainsi que de produits liquides utilisés pour la préparation des doses de drogue.

Dans la foulée, les gendarmes ont interpellé le suspect. Il a confié aux enquêteurs qu’il travaillait pour des barons de la drogue, moyennant un revenu quotidien et une petite quantité de cocaïne pour sa consommation personnelle. Il les a ensuite orientés vers le lieu où la seconde voiture était restée stationnée dans la commune de Deroua. Le mis en cause a également révélé l’identité de six individus impliqués dans ce réseau. Les services judiciaires ont émis un avis de recherche au niveau national pour les retrouver.

D’après l’enquête, les trafiquants distribuaient à tour de rôle la cocaïne à des gens aisés, notamment à Marrakech. Le produit se vend également à Casablanca et Berrechid au prix de 600 à 800 dirhams le gramme. Par la suite, des échantillons de la drogue saisie ont été soumis pour analyse. En attendant d’être remises à leur propriétaire qui attend d’être innocenté dans cette affaire, les deux voitures de location ont été mises à la disposition du parquet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Casablanca - Drogues - Trafic - Arrestation

Aller plus loin

Location de voitures : flambée des prix cet été au Maroc

Affaiblies par la crise sanitaire, les agences de location de voitures n’ont pas renouvelé leurs stocks cette année. Conséquence, un manque de véhicule sur le marché entrainant...

Maroc : course-poursuite pour arrêter des trafiquants de drogue

Un Garde-Côtes de la Marine Royale en patrouille a mis en échec, le jeudi 05 novembre, une opération de trafic de stupéfiants. Ceci fait suite à une poursuite en mer d’un...

Arrestations pour trafic de drogue entre Las Palmas et Laâyoune

Deux femmes âgées respectivement de 30 et 43 ans, font l’objet d’une enquête judiciaire diligentée par la police judiciaire de Laâyoune. Il leur est reproché leur implication...

Marrakech : un sexagénaire déféré pour pédophilie et trafic de drogue

Les éléments de la police judiciaire préfectorale de Marrakech ont interpellé un père de famille âgé d’une soixantaine d’années, pour trafic de drogue et viol d’un mineur de 12...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.