Recherche

Une étude internationale se penche sur la qualité des eaux souterraines marocaines

© Copyright : DR

6 février 2021 - 06h00 - Société - Par: A.P

La fragilité de l’équilibre en eau dans le sud-est marocain, une région déjà en situation de stress hydrique, a fait l’objet d’une étude publiée dans le journal international « Water ».

L’étude, qui est le fruit d’un partenariat entre la Faculté des sciences et techniques de l’Université Moulay Ismail d’Errachidia, l’Université de Poitiers et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en France, a également mis en relief le problème de la qualité des eaux souterraines utilisées comme eau potable et pour l’irrigation.

Selon cette étude, les eaux de surface, « dans leur grande majorité, n’atteignent pas les nappes souterraines suite à une intense évaporation ». Ce qui conduit à la rareté en eau dont les conséquences sont énormes pour les activités économiques. Pour pallier ce problème, l’étude propose la mise en place d’une gestion « raisonnée » de l’eau dans toutes les zones sous stress hydrique, afin d’éviter les crises.

La qualité des eaux utilisables par la population est également abordée dans cette étude qui souligne le recours prononcé aux eaux souterraines dans la région du sud marocain. « L’évolution accélérée des besoins, la multiplicité des usagers (agriculture, eau potable, industries) conduisent de plus en plus à une exploitation déséquilibrée des aquifères et à leur dégradation tant quantitative que qualitative », démontre l’étude.

Mots clés: France , Eau , Santé , Errachidia , Etude , Consommation

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact