Après les émeutes d’Anderlecht : des jeunes jouent la carte de l’apaisement

25 avril 2020 - 15h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Après les émeutes d’Anderlecht et les interpellations massives, les ASBL "Le foyer des jeunes des Marolles" et "Jeunes ambition Marolles" ont, dans une correspondance, sollicité une rencontre avec le bourgmestre de Bruxelles-Ville, Philippe Close, et le commissaire divisionnaire de la police ou le chef de corps de la zone de police de Bruxelles-Capitale/Ixelles. Il s’agira pour les parties d’engager un dialogue constructif afin d’apaiser les tensions.

Dans cette lettre ouverte adressée au bourgmestre, le coordinateur de l’ASBL "Le foyer des jeunes des Marolles", Bilal Chuitar, a fait part des difficultés des habitants du quartier à respecter les mesures de confinement, rapporte La Dernière Heure. Ces difficultés se résument à l’exiguïté des appartements dans des logements sociaux, le manque d’espaces pour les familles nombreuses, l’absence d’espaces verts dans les environs, l’indisponibilité d’internet à la maison. Sans oublier "l’impuissance face aux abus, aux dérives et aux violences exercés par certains policiers".

"Nous sommes conscients que la situation doit être compliquée du côté des autorités et de la police […] C’est dans cet esprit que nous faisons appel à vous pour proposer collectivement des pistes de solutions afin d’apaiser les tensions dans notre quartier ’sensible’", a expliqué le coordinateur. Même si la lutte contre la propagation du coronavirus est une préoccupation majeure, Bilal Chuitar a insisté sur le fait que les deux ASBL ne pourront pas "faire fi des appels à l’aide des jeunes et de leurs familles face aux injustices qu’ils subissent et dénoncent."

"Il est plus que temps de mettre en lumière ces réalités afin d’éviter une fracture sociale définitive entre les populations", martèle le coordinateur.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - Anderlecht - Violences et agressions - Arrestation

Aller plus loin

Mort d’Adil : les jeunes manifestent leur colère

Le verdict final du dossier des policiers impliqués dans l’accident mortel du jeune Adil est contesté par les jeunes d’Anderlecht. Pour manifester leur mécontentement, ils se...

Belgique : l’incompréhensible mort d’Adil dans une course-poursuite

Adil, 19 ans, est décédé lors d’une course-poursuite, vendredi. Son scooter aurait percuté une voiture de police, alors que des témoins affirment que c’est la voiture de police...

Belgique : la police s’inquiète des appels à la violence

Les nombreux appels à la violence lancés ces derniers jours en zone bruxelloise, deviennent inquiétants. Le secrétaire national du syndicat de police SNPS, Thierry Belin, est...

Décès d’Adil à Anderlecht : des individus menacent de mort des policiers

Les deux policiers de la brigade anticriminalité (BAC) et les deux autres qui circulaient dans la Toyota Yaris banalisée que le scooter d’Adil aurait percuté, sont menacés de mort.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Un ancien joueur marocain condamné pour viol sur sa fille

L’ancien joueur néerlandais d’origine marocaine, Tarik Oulida, a été condamné par le tribunal de Marbella (Malaga) à deux ans et demi de prison pour abus sexuels sur sa fille.

Catalogne : un Algérien suspecté d’agression violente d’un Marocain arrêté

L’homme d’origine algérienne qui a violemment agressé un ressortissant marocain cette semaine dans le nord de l’Espagne a finalement été arrêté par la police. Un avis de recherche avait été émis le qualifiant d’individu « très dangereux ».

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...