Recherche

Émeutes à Anderlecht : un jeune innocenté

© Copyright : DR

26 mai 2020 - 23h30 - Monde

Des informations du tribunal correctionnel de Bruxelles font état de l’acquittement du jeune de 18 ans, accusé d’avoir jeté un pavé sur un véhicule de police lors des émeutes à Anderlecht le 11 avril dernier, et d’avoir violé six fois de suite les mesures de confinement imposées aux citoyens afin de freiner la propagation du covid-19.

Le jeune homme ne reconnaît pas avoir jeté un pavé sur la portière arrière d’un véhicule de police lors des émeutes survenues à Anderlecht, le 11 avril. Le tribunal a pris connaissance des images filmées de la scène. Pour le juge, ces images souffrent de certitude en ce sens qu’elles n’attestent pas que le prévenu est réellement celui qu’on voit dans la vidéo en train de jeter un pavé, rapporte La Dernière Heure.

Aussi, le tribunal a-t-il remarqué que la correspondance partielle, basée sur une tenue vestimentaire banale (une doudoune noire et une capuche), n’était pas suffisante pour établir la culpabilité du jeune de 18 ans. Sans oublier d’évoquer la vraisemblance de l’explication donnée par l’accusé. Celui-ci a déclaré avoir pris la fuite pour éviter un nouveau contrôle en matière de confinement.

Toutefois, le jeune homme, domicilié à Koekelberg, avait admis avoir fait de nombreuses balades sur la voie publique en rue à Molenbeek-Saint-Jean et à Bruxelles. C’est ce qui justifie d’ailleurs les nombreux procès-verbaux à son encontre.

Pour le tribunal, point n’est besoin de le condamner pour sa désinvolture. Se promener était autorisé dans une certaine mesure, et s’arrêter un moment pour saluer des personnes sur son trajet, ne pouvait donc pas être condamnable, tant qu’il n’y a pas de rassemblement, a estimé le juge.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact