L’Espagne va-t-elle enfin reconnaître l’utilisation d’armes chimiques dans le Rif ?

16 novembre 2021 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Une délégation de l’Assemblée mondiale amazighe, a rencontré les 10 et 11 novembre derniers divers groupes parlementaires pour solliciter leur soutien en vue de la reconnaissance des responsabilités de l’État espagnol dans l’utilisation d’armes chimiques contre les Rifains.

La délégation amazighe, composée de son président Rachid Raha, de son président délégué pour l’Algérie, Khodir Sekouti, de son président délégué pour le Maroc, Amina Ibnou-Cheikh, de Mme Naziha El Idrissi et Dr Antonio Arnaiz Villena, a été reçue par les groupes parlementaires Esquerra Republicana de Cataluña (ERC), Junts Per Cataluña (JxCat) et Partido Nacionalista Vasco (PNV), fait savoir Amadalamazigh.

Au menu des débats, l’épineuse question de la reconnaissance des responsabilités de l’État espagnol pour l’utilisation d’armes chimiques pendant la guerre du Rif. La délégation amazighe a à nouveau sollicité le soutien des députés catalans et basques en faveur de cette reconnaissance. En retour, ces derniers ont renouvelé leur solidarité avec le peuple amazigh du Rif et ont promis d’engager toutes les actions possibles à cette fin, notamment d’initier des lois ou de proposer des amendements à la loi sur la mémoire démocratique afin que justice soit rendue aux victimes de cette guerre.

À lire : Guerre du Rif : l’Espagne appelée à indemniser le Maroc

La délégation amazighe s’est aussi entretenue sur cette question avec le député socialiste, Pau Mari Klose, président de la commission des Affaires étrangères, et le secrétaire des relations internationales de Podemos, David Perejil. Ce dernier a déclaré à l’occasion que son parti « suit avec intérêt » les activités de l’Assemblée mondiale amazighe et, entre autres, ce dossier de la reconnaissance de la responsabilité de l’Espagne dans le nord du Maroc. « Nous considérons cette affaire non seulement comme une affaire de justice avec les peuples marocain et amazigh, mais aussi une affaire plus que la réparation de la mémoire historique de notre pays », a-t-il précisé.

La question de l’enseignement de la langue amazighe aux garçons et filles de la communauté amazighe au sein des communautés autonomes de la Catalogne, du Pays basque et de la ville de Melilla, a également été abordée au cours des échanges.

Sujets associés : Espagne

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Hirak du rif : voici la décision de la Cour de cassation

Deux ans après la décision de la cour d’appel, l’affaire du Hirak du rif a connu, mercredi, un troisième round devant la Cour de cassation de Tanger. Le procès a été reporté à une...

L’Espagne doit s’excuser pour les armes chimiques dans le Rif

Deux partis politiques ont réclamé au gouvernement espagnol une condamnation et des excuses officielles pour l’utilisation militaire d’agents chimiques contre la population civile...

Armes chimiques dans le Rif : un parti espagnol demande d’indemniser les victimes marocaines

Alors que l’Espagne se refuse à reconnaître l’utilisation d’armes chimiques lors de la guerre du Rif, la Gauche républicaine de Catalogne appelle à l’indemnisation des victimes...

Guerre du Rif : l’Espagne appelée à indemniser le Maroc

Le parti ERC de la gauche républicaine de Catalogne a appelé l’Espagne à s’excuser auprès du Maroc pour avoir utilisé du gaz chimique lors la guerre du Rif, qui a fait des milliers...

Nous vous recommandons

Espagne

Mondial 2022 : le Maroc peut « surprendre », selon Luis Enrique

Le sélectionneur national espagnol, Luis Enrique Martínez, apprécie le « niveau d’intensité » et le « rythme » de l’équipe marocaine, probable adversaire de la Roja en huitièmes de finale de la Coupe du...

José Bono réitère son soutien au plan d’autonomie du Sahara

Encore du soutien pour le Maroc. L’ancien ministre espagnol de la Défense José Bono, a soutenu la nouvelle position de son pays sur le Sahara, considérant l’initiative marocaine d’autonomie comme la solution « la plus crédible et la plus raisonnable », pour...

Mohamed Katir : « Je me vois comme une légende de l’athlétisme »

Mohamed Katir, athlète espagnol d’origine marocaine, détenteur des records nationaux du 1 500, 3 000 et 5 000 mètres, se considère comme « une légende de l’athlétisme » et assure qu’il continuera à battre des records cette...

Abdellatif Hammouchi continue sa tournée mondiale

Le périple du Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du Territoire, Abdellatif Hammouchi continue. Après sa visite de travail de deux jours aux États-Unis, il se trouve actuellement en...

Tous les migrants mineurs quitteront Ceuta avant septembre

La déléguée du gouvernement à Ceuta, Salvadora Mateos, a assuré lundi que le gouvernement espagnol s’active pour que tous les mineurs marocains entrés en masse en mai dernier, retournent dans leurs...