L’Espagne déplace sa culture de framboise vers le Maroc

28 janvier 2022 - 13h20 - Espagne - Ecrit par : S.A

Jan van Bergeijk, du groupe Plusberries, affirme que la culture de la framboise espagnole se déplace de plus en plus vers le Maroc. Des producteurs européens s’installent donc dans le royaume.

Le responsable en charge du commerce de framboises du groupe Plusberries fait savoir que la superficie de framboises en Espagne a de nouveau diminué, cette fois de 8 %. « Il y a des déplacements de production. Le Maroc et le Portugal font plus que compenser la baisse de la superficie de l’Espagne. Nous aussi, nous suivons cette tendance. Nous avons encore 60 hectares de framboises en Espagne », explique Fresh Plaza Jan van Bergeijk, soulignant qu’en ce moment, il y a une situation de pénurie et qu’il s’attend à ce qu’elle dure jusqu’à fin février.

À lire : Les fraises marocaines dérangent les producteurs de Huelva

« Nous en cultivons également au Maroc depuis quatre ans. Nous y avons 150 hectares. La culture marocaine est très intéressante en hiver. En Espagne, les hivers sont plus froids et plus humides. La production marocaine offre donc plus de continuité. Mais les règles relatives au Covid-19 font qu’il est difficile de s’y rendre en ce moment », ajoute ce professionnel qui vit dans la péninsule ibérique depuis 30 ans.

À lire : Fruits rouges : le Maroc arrache la première place mondiale à l’Espagne

Cette année, Plusberries s’intéresse aux nouvelles variétés de framboises : Remotion et Remosense. « La première année a donné de bons résultats tant au niveau de la production que de la saveur », explique Jan van Bergeijk.

Sujets associés : Espagne - Agriculture

Aller plus loin

Les fraises marocaines dérangent les producteurs de Huelva

L’industrie de production de la fraise de Huelva emploie 100 000 personnes dont une bonne part de saisonnières marocaines par saison et représente 97,5 % de la production...

Fruits rouges : le Maroc arrache la première place mondiale à l’Espagne

Le secteur marocain des fruits rouges excelle au point de devenir le plus compétitif au plan mondial en raison des nombreuses opportunités et variétés de produits qu’il offre....

Framboise : la production marocaine surclasse celle de l’Espagne

La framboise espagnole souffre de plus en plus de la concurrence marocaine. La superficie plantée pour la récolte de 2021 est en baisse, alors que celle du Maroc accroit de...

Les agriculteurs espagnols se plaignent de la concurrence de la framboise marocaine

Les producteurs et exportateurs de fraises et de fruits rouges de la province de Huelva en Espagne, sont montés au créneau, pour dénoncer la concurrence « illogique et anormale...

Ces articles devraient vous intéresser :

La salaire minimum augmente de 5% au Maroc

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi, un décret portant augmentation immédiate du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) et du Salaire minimum agricole garanti (SMAG) en accord avec les négociations menées avec les syndicats.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Les Marocains vont-ils manquer de dattes pour le Ramadan ?

À quelques semaines du mois sacré de Ramadan, des doutes subsistent quant à la disponibilité des dattes en quantité suffisante et à des prix abordables.

Trop chère, les Marocains diminuent leur consommation d’huile d’olive

Le marché de l’huile d’olive subit de plein fouet les conséquences de la sécheresse qui sévit au Maroc et la hausse des prix à l’international. La baisse de la production d’olive liée au faible rendement a entrainé une flambée du prix et, par...

Le Maroc pourrait importer 5 millions de tonnes de céréales cette année

Le Maroc pourrait importer jusqu’à 5 millions de tonnes de céréales cette saison 2022-2023. Le royaume poursuit sa stratégie de diversification des sources d’approvisionnement dans un contexte climatique tendu.

Après les tomates, le Maroc « inonde » l’Europe de poivron

Après la tomate, le poivron. Le Maroc confirme de plus en plus sa place d’exportateur de poivron, notamment vers l’Europe, avec une forte augmentation de 45 % des exportations ces dernières années.

Tomate marocaine : vers une hausse des exportations en Europe ?

La tomate marocaine pourrait profiter de la crise agricole qu’entrevoit l’Europe cette année. Un rapport de la commission prévoit une baisse de la production et de la consommation, les importations devant par conséquent augmenter.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Sécheresse au Maroc : appel à arrêter la culture de l’avocat et de la pastèque

En cette période de sécheresse sévère et de risque de stress hydrique au Maroc, le mouvement Maroc environnement 2050 demande « l’arrêt immédiat » de la culture de certains fruits comme l’avocat et la pastèque qui assèchent les nappes phréatiques.