L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

31 octobre 2022 - 20h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Audience nationale espagnole a refusé l’extradition d’un Marocain réclamé par son pays pour un crime d’appartenance à une organisation criminelle dédiée à la traite illégale d’êtres humains. Le juge a estimé que le mandat d’arrêt délivré par le parquet marocain n’a pas été ratifié.

La procédure d’extradition a été lancée le 21 avril par le tribunal de Reus (Tarragone), après l’arrestation par Interpol du Marocain qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international délivré par le Maroc. Lors de sa comparution le 1ᵉʳ juillet, l’accusé, représenté par l’avocat Nabil El Meknassi Barnosi, a déclaré qu’il n’avait pas donné son accord pour l’extradition. Une position qu’il a réitérée à l’audience d’extradition du 7 septembre à l’Audience nationale, rapporte Diario de Almeria.

À lire : L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

L’accusé est présumé auteur au Maroc d’un crime de trafic de migrants, d’appartenance à une organisation criminelle et de fraude. En Espagne, ces faits sont constitutifs d’un délit contre les droits des citoyens étrangers. Mais avant de se prononcer sur la recevabilité de la demande d’extradition, le juge espagnol a voulu s’assurer de « l’existence d’un jugement de nécessité du pays demandeur », conformément à une jurisprudence de la Cour constitutionnelle qui exige des « précautions extrêmes » afin d’éviter toute violation des droits fondamentaux de la partie concernée.

« Pour toutes ces raisons, et constatant l’absence du jugement de nécessité par le Maroc qui a émis un mandat d’arrêt international contre l’accusé, il n’est pas possible d’accorder l’extradition de ce dernier », a conclu le juge espagnol.

Sujets associés : Espagne - Extradition

Aller plus loin

L’Espagne refuse l’extradition d’un Marocain poursuivi pour trafic de drogue

L’Audience Nationale, plus haute juridiction en Espagne, vient de refuser d’extrader au Maroc un ressortissant belge d’origine marocaine accusé de trafic de drogue.

L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

L’Audience nationale a refusé d’extrader au Maroc un Marocain accusé d’avoir aidé un criminel espagnol, condamné à 58 ans de prison pour meurtre, à quitter Algésiras (Cadix) et...

Le djihadiste marocain Rachid Rafaa bientôt extradé vers le Maroc

Soupçonné d’être lié à des responsables d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), le présumé djihadiste marocain Rachid Rafaa devrait être bientôt extradé vers le Maroc. Ainsi en...

L’Espagne va extrader un Marocain réclamé par le Maroc

La justice espagnole va approuver l’extradition de Yassine Salhi au Maroc. Accusé d’être le leader d’un réseau criminel dédié au trafic de migrants vers l’Europe, ce Marocain...

Ces articles devraient vous intéresser :

Détournement de 230 000 euros : le Maroc réclame l’extradition de son ex-agent consulaire

L’ancien agent consulaire marocain à Barcelone, Hamid Chraite, se trouve dans une situation délicate. Il est sous la menace d’une extradition au Maroc, une demande approuvée par le Parquet de l’Audience nationale.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.