En attente d’extradition, un Marocain demande l’asile en Espagne

10 janvier 2023 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Réclamé par les autorités marocaines, le Marocain accusé d’avoir dirigé une organisation criminelle dédiée au trafic de migrants subsahariens, s’est opposé ce mardi à son extradition lors de l’audience à l’Audience nationale. Estimant que ses droits seront violés au Maroc, il a demandé l’asile en Espagne.

L’Audience nationale a tenu ce mardi l’audience d’extradition vers le Maroc de Yassine Salhi, le Marocain réclamé par son pays pour avoir fait entrer illégalement en Europe depuis Nador des migrants subsahariens, en échange de 15 000 à 20 000 dirhams (entre 1 300 et 1 800 euros). Avec son réseau, il menait ce trafic de migrants depuis 2009 et organisait jusqu’à trois opérations de transfert de migrants sur des bateaux pneumatiques par semaine, explique le parquet marocain.

À lire : L’Espagne va extrader un Marocain réclamé par le Maroc

Arrêté le 17 août à Roquetas de Mar (Almería), l’accusé a indiqué qu’il avait déjà demandé l’asile en Espagne, estimant que les accusations portées contre lui relèvent d’une « histoire montée de toute pièce par les services secrets marocains » en raison de son engagement militant.

À lire : L’Espagne refuse d’extrader un Marocain

Pour le parquet espagnol, toutes les conditions prévues dans l’accord d’extradition signé entre les deux pays en 2009 sont remplies. La défense du Marocain, pour sa part, évoque les violations de droits de l’homme au Maroc et dans la région du Maghreb en général pour s’opposer à l’extradition. Un argument rejeté par le parquet espagnol qui estime que ces violations ne sont pas suffisamment prouvées.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice - Extradition - Trafic

Aller plus loin

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Espagne : un Marocain meurt après une grève de la faim

La ministre espagnole de l’Inclusion, de la sécurité sociale et des migrations, Elma Saiz, a annoncé lundi qu’une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur la mort du...

L’Espagne va extrader un Marocain réclamé par le Maroc

La justice espagnole va approuver l’extradition de Yassine Salhi au Maroc. Accusé d’être le leader d’un réseau criminel dédié au trafic de migrants vers l’Europe, ce Marocain...

Le Maroc, 3ème pays d’origine des demandeurs d’asile en Suisse

La demande d’asile de ressortissants marocains en Suisse est en constante augmentation ces derniers mois. Selon les chiffres du Secrétariat d’État aux migrations (SEM), en mars...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Mohamed Ihattaren rattrapé par la justice

Selon un média néerlandais, Mohamed Ihattaren aurait des démêlés avec la justice. Le joueur d’origine marocaine serait poursuivi pour agression et tentative d’incitation à la menace.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Maroc : 30 députés éclaboussés par des affaires de corruption

Au total, 30 députés marocains sont poursuivis par la justice en leur qualité de président de commune pour leur implication présumée dans des affaires de corruption, de dilapidation de deniers publics, de chantage, et de falsification de documents...

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Corruption au Maroc : des élus et entrepreneurs devant la justice

Au Maroc, plusieurs députés et élus locaux sont poursuivis devant la justice pour les infractions présumées de corruption et d’abus de pouvoir.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...