L’Espagne refuse l’asile à un champion marocain de kickboxing

18 mars 2024 - 09h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

La chambre administrative de l’Audience nationale vient de rejeter le recours formé par un jeune Marocain, demandeur d’asile, contre la décision du ministère de l’Intérieur lui refusant le droit d’asile et la protection subsidiaire.

« Sa demande n’est pas fondée sur des raisons de race, de religion, de nationalité, d’opinions politiques, d’appartenance à un certain groupe social, de sexe ou d’orientation sexuelle ; aucune persécution n’est même invoquée. C’est exclusivement pour des raisons professionnelles et économiques qu’il a quitté le Maroc », peut-on lire dans la décision de la cour à laquelle El Faro de Ceuta a eu accès.

L’Audience nationale ajoute que la décision du ministère de l’Intérieur « est suffisamment motivée, car elle explique les éléments factuels et les raisons juridiques qui ont été pris en compte pour donner lieu au rejet de la demande du requérant, qui a pu se défendre contre ce rejet, comme il l’a fait dans le cadre de la présente procédure ».

À lire : Dounia et Adnane Filali : la France refuse l’asile politique

Le tribunal estime également qu’il n’existe pas de crainte de persécution contre le Marocain en cas de retour dans son pays. « Le besoin de protection internationale, que ce soit sous forme d’asile ou de protection subsidiaire, n’est pas établi », précise la cour, estimant que le requérant n’a pas apporté la preuve de « l’existence des circonstances exceptionnelles qui permettraient l’application de raisons humanitaires ».

Le requérant, S., fait partie des centaines de jeunes arrivés en masse à Sebta le 17 mai 2021. Le jeune homme avait quitté le Maroc en vue de se construire un meilleur avenir en Espagne. Dans son pays, il pratiquait le kickboxing et avait même participé au championnat national en 2017-18, jusqu’à atteindre les demi-finales. Mais le propriétaire de son club a vendu sa place à un autre combattant, brisant ses rêves.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Droits et Justice

Aller plus loin

Dounia et Adnane Filali : la France refuse l’asile politique

La France a refusé l’asile à Dounia et Adnane Filali, deux youtubeurs marocains qui affirment être persécutés par les autorités marocaines, au motif qu’ils disposent déjà de «...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

En attente d’extradition, un Marocain demande l’asile en Espagne

Réclamé par les autorités marocaines, le Marocain accusé d’avoir dirigé une organisation criminelle dédiée au trafic de migrants subsahariens, s’est opposé ce mardi à son...

À l’aéroport de Madrid, déchirer son passeport devient un moyen de demander l’asile

Les migrants subsahariens et marocains ont trouvé un nouveau mode opératoire. Ils embarquent à l’aéroport de Casablanca à destination des pays d’Amérique latine, puis profitent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, le mariage des mineures persiste malgré la loi

Le mariage des mineures prend des proportions alarmantes au Maroc. En 2021, 19 000 cas ont été enregistrés, contre 12 000 l’année précédente.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Un agriculteur espagnol attaque la famille royale marocaine

Le Tribunal de l’Union européenne a entendu mardi les arguments de l’entreprise Eurosemillas, spécialisée dans la production de semences sélectionnées, qui demande l’annulation de la protection communautaire des obtentions végétales pour la variété...

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.