L’Espagne craint le retour des djihadistes de Syrie

9 janvier 2023 - 14h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Les forces de sécurité espagnoles vont davantage renforcer la lutte contre le terrorisme djihadiste face à la persistance de ce phénomène. En 2022, 46 djihadistes présumés ont été arrêtés en Catalogne, à Sebta et à Melilla.

Le plus grand défi sécuritaire pour l’Espagne cette année, c’est d’anticiper et de neutraliser ces citoyens qui ont été des combattants dans des zones de conflit pour l’État islamique et qui sont rentrés au pays après la chute du califat, avec l’intention éventuelle de commettre des attentats. Selon le dernier rapport annuel sur la sécurité nationale, 258 djihadistes (227 hommes et 31 femmes) partis d’Espagne se trouvaient encore dans des zones de conflit en Syrie ou en Irak en 2021. Dans ce lot, 57 sont déjà rentrés en Espagne et 76 seraient décédés.

À lire : Espagne : arrestation de trois djihadistes dont un Marocain

L’été dernier, deux combattants terroristes étrangers ayant des liens avec l’Espagne ont été arrêtés, après une enquête de la police des renseignements généraux. Les deux prévenus se sont rendus en Syrie en 2014 où ils ont rejoint les rangs des djihadistes et reçu une formation militaire pour être aptes au combat, rapporte La Vanguardia. Après plusieurs années passées dans ces zones de combat, ils se sont déplacés en Turquie pour tenter ensuite de rejoindre l’Europe. Grâce à un mandat d’arrêt émis par l’Audiencia Nacional, l’un a été arrêté en Autriche, et l’autre à Mataró, quelques jours après son arrivée dans la province de Barcelone.

À lire : Un djihadiste marocain extradé d’Autriche vers l’Espagne

En 2022, l’Espagne a arrêté 46 djihadistes présumés lors de 27 opérations policières menées en Catalogne et dans les villes autonomes de Sebta et Melilla. Même si tous les combattants qui reviennent au pays n’ont pas l’intention de commettre des actes terroristes, certains peuvent en commettre « en relation avec les organisations auxquelles ils restent fidèles, par eux-mêmes ou après avoir mobilisé d’autres individus dans un but similaire », explique l’Institut royal Elcano dans son dernier rapport titré « L’Espagne dans le monde 2023 : perspectives et défis en matière de sécurité ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Du terrorisme à la rédemption : le parcours d’Oialae Chergui

Condamné en septembre 2016 à huit ans de prison pour avoir collaboré avec l’État islamique, Oialae Chergui, avoue aujourd’hui s’être repenti en prison. Il a fait cette...

La justice espagnole veut interroger une djihadiste marocaine en prison en France

Le juge de l’Audience nationale, Santiago Pedraz, demande à la France l’autorisation d’interroger Loubna Fares, une Espagnole d’origine marocaine mariée à un djihadiste et...

Les réseaux sociaux au cœur de la traque d’un djihadiste marocain à Majorque

Un djihadiste présumé d’origine marocaine a été arrêté jeudi à Campos (Majorque). La Brigade d’information de la police nationale enquête pour savoir s’il a des contacts sur l’île.

Un Marocain pro-Daech arrêté pour endoctrinement djihadiste en Espagne

Des agents de la police nationale et des Mossos d’Esquadra ont arrêté à Vespella de Gaia (Tarragone), un Marocain de 38 ans, radicalisé et pro-Daech, accusé d’endoctrinement...

Ces articles devraient vous intéresser :

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...