Espagne : sous pression pour licencier ses employés marocains

2 septembre 2023 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le propriétaire d’un bar en Espagne aurait reçu une note manuscrite anonyme dans laquelle il lui est exigé de licencier son personnel étranger, notamment marocain, et de ne recruter que des personnes d’origine « espagnole ou occidentale ».

« Je ne sais pas si vous pouvez comprendre la lettre dans son intégralité, mais d’après le collègue qui me l’a envoyée, c’est une lettre dans laquelle ils menacent le propriétaire de licencier tous les migrants qui travaillent dans l’entreprise s’il ne veut pas être dénoncé », écrit l’utilisateur @SoyCamarero dans une publication sur X (ex-Twitter), accompagnée de deux photos de la lettre.

« Mon cher monsieur, veuillez licencier tous les migrants étrangers et les remplacer par du personnel espagnol ou occidental », peut-on lire dans la lettre qui menace le patron de l’établissement de le dénoncer « aux impôts, à l’inspection du travail et de la sécurité sociale » et qu’il pourrait se voir infliger « des amendes de plusieurs millions et des peines de prison ».

À lire : Le racisme envers les Marocains continue en Espagne, le cas de Saad Belhaj

L’expéditeur anonyme va jusqu’à fixer des exigences quant à la nationalité des travailleurs. « Note 1 : nous n’acceptons pas les migrants étrangers naturalisés espagnols, ni leurs enfants nés en Espagne. Note 2 : pas de Roumains, de Bulgares, de Subsahariens, de Sud-Américains, de Latino-Américains, de pays musulmans ou originaires du Maroc, du Pakistan ou de Chine », est-il indiqué.

La lettre a suscité de vives critiques sur les réseaux sociaux. Les internautes demandent l’ouverture d’une enquête pour identifier l’auteur anonyme et le condamner pour crime de haine.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Racisme - Immigration

Aller plus loin

En Espagne, la main-d’œuvre marocaine s’impose dans l’hôtellerie

Certains restaurants et établissements hôteliers en Espagne ont recours à la main d’œuvre marocaine sur place. Il s’agit notamment des migrants mineurs marocains devenus majeurs...

Safia El Aaddam, « fille d’immigrés », dénonce le racisme en Espagne

Née à Tarragone de parents marocains, Safia El Aaddam, 27 ans, a entamé les démarches pour obtenir la nationalité espagnole depuis qu’elle a appris que sans ce document, elle ne...

Harcèlement sexuel : une employée fait condamner le consulat du Maroc à Murcie

La chambre sociale du tribunal de Murcie a condamné le consulat du Maroc dans la ville à payer plus de 50 000 euros à titre de dommages-intérêts à une employée, victime de...

Le racisme envers les Marocains continue en Espagne, le cas de Saad Belhaj

Les discriminations raciales continuent en Espagne. Le cas de Saad Belhaj, un jeune marocain à qui il a été refusé une colocation à cause de son origine, ramène sur le tapis ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Éric Ciotti (Les Républicains) en visite au Maroc

Une délégation du parti Les Républicains, menée par Éric Ciotti, a annoncé sa visite au Maroc du 3 au 5 mai prochains dans le but de poursuivre « une relation de fraternité et de responsabilité » avec le royaume.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.