La plus ancienne des étoiles de mer découverte au Maroc

6 février 2021 - 22h30 - Culture - Ecrit par : J.K

La provenance des étoiles de mer continue de garder son mystère pour les scientifiques. La découverte de ce fossile dans les montagnes de l’Anti-Atlas, au Maroc, pourrait être la bonne occasion de trouver quelques clarifications.

C’est un animal bizarre datant de 480 millions d’années qui a été extrait du fossile de Cantabrigiaster fezouataensis. Il dispose des caractéristiques semblables aux étoiles de mer et aux crinoïdes modernes. Cette étoile de mer possède une symétrie d’ordre de 5 avec 5 bras totalement détachés du reste du corps. Pour le corps, la partie axiale correspond aux modèles modernes. Quant aux autres parties, elles semblent inexistantes et ont dû se rajouter plus tard au cours de l’évolution. Ainsi, avec cette découverte, les scientifiques ont la possibilité d’apporter des clarifications à l’évolution et la diversification des échinodermes, rapporte Sciences et Avenir.

Les argiles de Feouzata sont précieux pour les paléontologues. Eux, ils abritent des milliers de fossiles d’animaux à corps mous qui vivaient autrefois dans un environnement marin ouvert au début de l’Ordovicien. Par ailleurs, la plupart des espèces qu’on y trouve n’ont pas de points communs avec celles qui existent aujourd’hui, en dehors de quelques animaux dont Cantabrigiaster fezouataensis qui rappelle les étoiles de mer. Mais il doit être vu comme un hybride, car il lui manque près de 60 % du plan corporel des étoiles de mer moderne.

Le fossile découvert au Maroc a été étudié par une équipe de l’université de Cambridge et sa description a fait l’objet d’une publication dans la revue Biology Letters. Il a été principalement comparé avec une centaine d’espèces proches des vraies étoiles de mers ou astéries. Les chercheurs sont parvenus à établir des liens de familiarité avec d’autres échinodermes. Ce qui a permis de conclure que Cantabrigiaster fezouataensis est le plus vieux représentant des astéries, bien qu’il ne possède pas toutes les caractéristiques.

Les acteurs envisagent d’élargir leurs travaux à la recherche d’échinodermes précoces. « Une chose à laquelle nous espérons répondre à l’avenir, est la raison pour laquelle les étoiles de mer ont développé leurs cinq bras », a déclaré dans un communiqué, Aaron Hunter, principal auteur de l’étude.

Sujets associés : Histoire - Recherche - Archéologie

Aller plus loin

Les révélations d’une météorite découverte au Maroc

Des chercheurs internationaux ont analysé une météorite martienne découverte au Maroc. Il ressort que l’oxydation de la croûte de Mars liée aux nombreux impacts que subissait...

Le Maroc est réputé pour la qualité exceptionnelle de ses météorites

Une chute de météorite a été observée par des témoins dans le Sud du Maroc entre Goulmima et Errachidia, le mardi 25 août. La nouvelle s’est répandu aussi vite que s’est...

Deux nouvelles chutes de météorites au Maroc reconnues à l’échelle internationale

La "Meteoritical Society" a officiellement reconnu deux nouvelles chutes observées de météorites au Maroc ; ce qui porte à 20 le nombre total de chutes observées dans le royaume...

Découverte d’une espèce méconnue de rhinocéros au Maroc

Des chasseurs de fossiles ont découvert les restes d’une espèce méconnue jusqu’ici de rhinocéros à Ouarzazate. Deux chercheurs ont mené une étude de paléontologie dont les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Nouvelle découverte de fossiles de vers marins « géants » au Maroc

Des chercheurs de l’Université Complutense de Madrid (UCM) et de l’Institut des géosciences (IGEO) ont découvert deux vers marins de l’ère paléozoïque, il y a 455 millions d’années, sur le site marocain de Tafilalt Biota. Ils correspondent au nouveau...

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Imaan Hammam célèbre la culture arabe

Le mannequin néerlandais d’origine marocaine-égyptienne Imaan Hammam et Amina Muaddi célèbrent la culture arabe à travers la campagne printemps 2022 de la marque de chaussures.

Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les...