Recherche

La plus ancienne des étoiles de mer découverte au Maroc

© Copyright : DR

6 février 2021 - 22h30 - Culture - Par: J.K

La provenance des étoiles de mer continue de garder son mystère pour les scientifiques. La découverte de ce fossile dans les montagnes de l’Anti-Atlas, au Maroc, pourrait être la bonne occasion de trouver quelques clarifications.

C’est un animal bizarre datant de 480 millions d’années qui a été extrait du fossile de Cantabrigiaster fezouataensis. Il dispose des caractéristiques semblables aux étoiles de mer et aux crinoïdes modernes. Cette étoile de mer possède une symétrie d’ordre de 5 avec 5 bras totalement détachés du reste du corps. Pour le corps, la partie axiale correspond aux modèles modernes. Quant aux autres parties, elles semblent inexistantes et ont dû se rajouter plus tard au cours de l’évolution. Ainsi, avec cette découverte, les scientifiques ont la possibilité d’apporter des clarifications à l’évolution et la diversification des échinodermes, rapporte Sciences et Avenir.

Les argiles de Feouzata sont précieux pour les paléontologues. Eux, ils abritent des milliers de fossiles d’animaux à corps mous qui vivaient autrefois dans un environnement marin ouvert au début de l’Ordovicien. Par ailleurs, la plupart des espèces qu’on y trouve n’ont pas de points communs avec celles qui existent aujourd’hui, en dehors de quelques animaux dont Cantabrigiaster fezouataensis qui rappelle les étoiles de mer. Mais il doit être vu comme un hybride, car il lui manque près de 60 % du plan corporel des étoiles de mer moderne.

Le fossile découvert au Maroc a été étudié par une équipe de l’université de Cambridge et sa description a fait l’objet d’une publication dans la revue Biology Letters. Il a été principalement comparé avec une centaine d’espèces proches des vraies étoiles de mers ou astéries. Les chercheurs sont parvenus à établir des liens de familiarité avec d’autres échinodermes. Ce qui a permis de conclure que Cantabrigiaster fezouataensis est le plus vieux représentant des astéries, bien qu’il ne possède pas toutes les caractéristiques.

Les acteurs envisagent d’élargir leurs travaux à la recherche d’échinodermes précoces. « Une chose à laquelle nous espérons répondre à l’avenir, est la raison pour laquelle les étoiles de mer ont développé leurs cinq bras », a déclaré dans un communiqué, Aaron Hunter, principal auteur de l’étude.

Mots clés: Histoire , Recherche , Archéologie

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact