Un Espagnol arrêté pour trafic de drogue dans le sud du Maroc

27 septembre 2020 - 15h20 - Espagne - Ecrit par : G.A

Une opération sécuritaire menée par les éléments de la Sûreté nationale et ceux de la Gendarmerie royale en fonction au poste-frontière El Guergarat, a permis, mercredi, la saisie de 513 kilogrammes de résine de cannabis.

Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que cette quantité de drogue était à bord d’un camion de transport international portant des plaques d’immatriculation enregistrées en Espagne. Une fouille approfondie du camion à l’aide de chiens renifleurs a conduit à la découverte de 513 kg de chira cachés dans des cavités à l’intérieur de la remorque. Les forces de sécurité ont procédé aussi à l’arrestation du conducteur âgé de 47 ans et de nationalité espagnole.

Une enquête préliminaire a été ouverte afin de déterminer toutes les zones d’ombre qui entourent ce trafic international de drogue, identifier toutes les personnes impliquées dans cette affaire, tant au niveau national, régional qu’international, précise la DGSN.

Sujets associés : Espagne - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Trafic - Chira - Arrestation

Aller plus loin

Drogue : un Indien arrêté à l’aéroport de Casablanca

Un ressortissant indien âgé de 32 ans a été arrêté samedi à l’aéroport Mohammed V de Casablanca en possession de 4,615 kilogrammes de résine de cannabis.

Nouvelle opération anti-drogue dans le nord du Maroc

Nouvelle opération anti-drogue dans le nord du Maroc. Cette fois-ci, elle a permis la saisie de 863 Kg de résine de cannabis, ainsi que l’interpellation d’un individu aux...

Grosse saisie de drogue au poste-frontière El Guergarat

Plus de trois tonnes de résine de cannabis ont été saisies mardi lors d’une opération conjointe menée par les services de sûreté nationale et de la douane au niveau du...

Tanger : 920 kilos de drogue dans la voiture d’un MRE

Les opérations de fouille et de contrôle aux frontières ont permis jeudi, la saisie de 920 kg de résine de cannabis dissimulés au niveau du toit d’une voiture utilitaire,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.